06.02.2020 à 07:51

Patinage de vitesseIl insulte la Chine, il est suspendu

Le patineur hongrois Csaba Burjan n'aurait pas du commenter sa photo sur Instagram à l'aéroport de Shanghai.

par
Sport-Center/AFP
Csaba Burjan ne patinera plus jusqu'en décembre prochain.

Csaba Burjan ne patinera plus jusqu'en décembre prochain.

Le patineur de vitesse hongrois Csaba Burjan, médaillé d'or olympique, a été suspendu un an pour des propos insultants envers la Chine, a annoncé mercredi la fédération hongroise de patinage.

Csaba Burjan, 25 ans, avait écrit «Putain de Chine» en anglais au-dessus d'une vidéo postée sur Instagram montrant une longue file d'attente à l'aéroport de Shanghai, avant une épreuve de Coupe du monde en décembre. La fédération (MOKSZ) a estimé que le patineur a «commis une faute disciplinaire et éthique» et l'a suspendu jusqu'en décembre prochain.

Il ne pourra pas faire partie de l'équipe nationale ni participer à des compétitions organisées par la MOKSZ pendant cette durée.

Son entraîneur chinois a démissionné

L'entraîneur de l'équipe nationale de Hongrie, Zhang Jing, lui-même chinois, a démissionné après l'incident, l'accusant d'une «intolérable (...) remarque raciste sur la Chine». La MOKSZ lui a présenté ses excuses.

Csaba Burjan s'était lui excusé le lendemain de la diffusion de la vidéo: «j'étais fatigué après un long voyage. Ce n'est pas ce que je voulais dire», a-t-il déclaré. Il faisait partie de l'équipe qui a remporté le relais masculin sur 5000 mètres aux Jeux olympiques 2018 à Pyeongchang.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!