Il joue 79 minutes en pro, le Bayern débourse une somme folle

Publié

FootballIl joue 79 minutes en pro, le Bayern débourse une somme folle

Le «Rekordmeister» s’apprête à débourser près de 30 millions d’euros pour s’attacher les services de Mathys Tel (17 ans). Le montant du transfert laisse pantois, l’espoir français n’ayant quasiment jamais évolué avec la première équipe du Stade Rennais.

par
Chris Geiger
Mathys Tel

Mathys Tel

AFP

À moins d’être Breton, le nom de Mathys Tel ne vous dit certainement rien. Rassurez-vous, c’est normal. Né le 27 avril 2005, le jeune attaquant (17 ans) est certes un grand espoir du football français, mais il ne se trouve pour l’heure qu’à l’aube de sa carrière.

Le natif de Sarcelles ne compte ainsi que 79 petites minutes de temps de jeu en professionnel. Dans le détail? Sept apparitions en Ligue 1 (pour un total de 49 minutes), deux en Conference League (15 minutes) et une en Coupe de France (15 minutes) sous les couleurs du Stade Rennais.

Ces bouts de match ont toutefois suffi pour taper dans l’œil du Bayern Munich. Visiblement conquis, le club bavarois a fait le «forcing» auprès du club du Nord-Ouest de la France (quatre offres distinctes) pour enrôler l’international tricolore des moins de 17 ans (9 sélections, 5 buts). Selon L’Equipe, les deux clubs sont d’ailleurs parvenus à un accord samedi pour le transfert de l’avant-centre. Le quotidien français évoque la somme folle de 28,5 millions d’euros, bonus compris.

Geubbels effacé

Sans surprise, il s’agira, une fois le transfert officialisé, du montant le plus important jamais déboursé pour un joueur français de cet âge. Le «record» appartenait jusqu’alors à Willem Geubbels, passé de Lyon à Monaco pour 25 millions d’euros, bonus compris, en 2018.

Mathys Tel, qui s’apprête à signer un contrat de 5 ans avec le «Rekordmeister», est assuré d’avoir du temps de jeu en Bundesliga dès cette saison. Selon Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du club allemand, l’espoir tricolore sera inclus dans la rotation de l’effectif de Julian Nagelsman, qui a récemment perdu Robert Lewandowski, parti au FC Barcelone.

Ton opinion