Publié

Californie (USA)Il juge sa moto responsable d’une érection de deux ans

Un homme a déposé une plainte à San Francisco contre BMW et les concepteurs du siège de sa moto, qu’il juge responsables de son priapisme.

Image prétexte.

Image prétexte.

Keystone

D’après sa plainte, Henry Wolf aurait commencé à souffrir d’érection continue suite à une virée de quatre heures, en 2010, avec une moto BMW de 1993. Le rendant incapable d’entretenir des relations sexuelles, d’après sa plainte, sa condition aurait poussé le motard dans un désespoir assez profond.

Le priapisme, le mal dont souffre Henry Wolf est un problème très sérieux, reconnaissable au fait que le pénis ne retourne pas à son état normal après quatre heures d’érection. D’après l’avocat du plaignant, quinquagénaire, ses problèmes de santé continus l’ont obligé à changer de garde-robe et lui posent des problèmes conséquents pour accomplir ses besoins naturels.

Le site Rushlane, spécialisé dans les nouvelles en rapport avec les transports motorisés, relève que ce n’est pas la première fois qu’un lien est fait entre moto, problème d’érection, infertilité ou impuissance. Les avis médicaux divergent sur ces questions.

Votre opinion