09.09.2020 à 20:39

Colombie Il succombe aux décharges électriques répétées des policiers

Interpellé à Bogota, un avocat est décédé à l’hôpital après avoir été «tasé» par les agents à de nombreuses reprises. La scène de son arrestation, filmée par un témoin, suscite l’indignation.

La scène de l’arrestation a choqué la société colombienne.

La scène de l’arrestation a choqué la société colombienne.

Capture d’écran Twitter

Un homme est décédé mercredi en Colombie après avoir reçu des décharges électriques répétées administrées par des policiers qui l’immobilisaient au sol, ont indiqué les autorités. La maire de Bogota, Claudia Lopez, a estimé qu’il s’agit d’un «abus policier».

«S’il vous plaît, arrêtez»

La scène de l’arrestation, diffusée sur les réseaux sociaux et dans laquelle l’homme au sol et des témoins supplient les policiers d’arrêter d’administrer les décharges, ont choqué le pays.

La séquence de près de deux minutes montre deux motards de la police colombienne, tous deux casqués, mettre au sol un avocat de 46 ans, Javier Ordoñez, puis lui administrer à plusieurs reprises de longues décharges avec leurs pistolets à impulsions électriques.

«S’il vous plaît, arrêtez», entend-on répéter à plusieurs reprises l’homme au sol. Les témoins de la scène interpellaient également les policiers: «arrêtez s’il vous plaît, on vous filme» avec un téléphone portable.

Selon le chef de la police de Bogota, le colonel Necton Borja, les agents répondaient à du désordre causé par des «personnes alcoolisées» et Javier Ordoñez a essayé «de frapper les policiers» avant d’être plaqué au sol. Le colonel a estimé que la victime «a été soumise à une arme non létale» avant d’être transportée au poste de police où elle a présenté des «complications médicales».Transporté à l’hôpital il est décédé quelque temps plus tard.

«Abus policier»

La maire de Bogota, Claudia Lopez, a estimé qu’il s’agit d’un «abus policier». Sur Twitter, elle a demandé «une peine exemplaire» contre les policiers et appelé à «une restructuration profonde et sérieuse au sein des forces de police».

Le ministre de la Défense, Carlos Holmes Trujillo, a déclaré à la presse que «les deux agents font déjà l’objet d’une enquête disciplinaire et pénale». La police colombienne a par le passé été impliquée dans plusieurs scandales d’abus de force.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!