12.02.2013 à 19:30

météoIl n'avait pas autant neigé depuis plus de 20 ans

Selon les instituts météorologiques, il est certes tombé 29 centimètres début décembre 2010, mais il faut remonter à 1991 pour voir autant de neige au bout du lac.

La terrasse d'un bistro genevois photographiée sous la neige, lundi 11 février 2013.

La terrasse d'un bistro genevois photographiée sous la neige, lundi 11 février 2013.

Keystone

L'épisode neigeux qui s'est abattu de dimanche soir à mardi soir sur la Suisse a pour une fois quasi autant recouvert le Plateau que les Alpes. A Genève par exemple, ce qui arrive en moyenne tous les 10 ans, il est tombé plus de 20 cm, pas moins que sur le versant nord des Alpes.

Selon SF Meteo, on n'est pas loin des records de ces 30 à 50 dernières années en de nombreux endroits du Plateau. MétéoSuisse a mesuré 24 centimètres à Cointrin (GE) et 28 centimètres à Jussy (GE). Selon les instituts météorologiques, il est certes tombé 29 centimètres début décembre 2010, mais il faut remonter sinon à 1991 pour voir autant de neige au bout du lac.

Le Gros de Vaud et la région des Trois-Lacs, avec une dizaine de centimètres, de même que le Valais central, qui n'a presque pas reçu de neige à cause du foehn, ont été moins exposés que le reste des régions de plaines. Berne et Zurich, avec près de 20 cm également en 48 heures, ont été bien servis.

Près de 100 accidents

Par rapport à lundi, où ce sont surtout les automobilistes de la région lémanique qui ont souffert, le Mittelland bernois a été davantage enneigé mardi, avec plus de 11 cm de neige fraîche dans la capitale où il a continué à neiger, certes à petits flocons, mais toute la journée. Ainsi, les routes du canton de Berne ont été le théâtre de pas loin d'une centaine d'accidents en 24 heures.

Rien que de lundi 17 heures à mardi 9 heures, la police bernoise signale 86 accidents, dont six ont conduit 16 personnes à l'hôpital et sept lors d'une seule collision. Celle-ci est survenue lundi soir à Walterswil et a impliqué trois enfants.

Du côté des cantons de Vaud et Genève, où près d'une cinquantaine d'accidents avaient été dénombrés entre dimanche et lundi, les routes ont été bien plus praticables mardi, réduisant d'autant le nombre d'accidents. A l'aéroport international aussi, le trafic n'a quasiment pas souffert, alors qu'une centaine de vols avaient été annulés la veille.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!