18.08.2012 à 23:00

Requérants d'asile«Il nous faut le profil ADN de tous les requérants»

Le commandant de la police jurassienne Olivier Guéniat, docteur en Sciences forensiques, propose d’utiliser l’ADN pour lutter contre les requérants d’asile criminels.

von
Titus Plattner

Olivier Guéniat, constatez-vous une augmentation de certains délits dans le canton du Jura? Comme partout ailleurs en Suisse, on peut même parler d’explosion. Notamment pour les vols à la tire, les vols dans les appartements et les vols dans les véhicules. Ce sont ces derniers qui me préoccupent le plus pour l’instant: alors qu’avant l’été 2011 nous en avions moins de 10 par mois, nous en sommes à une moyenne de 60, avec des pics à plus de 70 certains mois. C’est beaucoup pour un petit canton comme le Jura. Soit le véhicule est ouvert, soit ils cassent la vitre. Pour un téléphone, un sac ou parfois juste pour voir s’il y a quelque chose dedans.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!