Publié

Scandale«Il n’y avait rien de sexiste dans ce tutoriel»

La RAI a suspendu l’une de ses émissions après une séquence de shopping sexy jugée injurieuse pour les femmes. La danseuse qui a joué la scène estime être attaquée injustement.

par
Michel Pralong

En montrant comment faire son shopping en hauts talons, Emily Angelillo voulait juste mettre un peu de légèreté dans une période difficile.RAI 2

L’émission du mardi après-midi 24 novembre de «Detto Fatto» (Sitôt dit, sitôt fait), sur RAI 2, a fait beaucoup parler d’elle en Italie. On y voit une jeune femme en short et talons aiguilles montrer comment rester sexy en faisant ses courses. Elle pousse d’abord son chariot avec une démarche lascive et se hisse sur la pointe des pieds pour aller chercher un article en haut d’une étagère. Puis, oh ciel, après avoir fait tomber l’objet, elle pose sensuellement un genou à terre. Le tout sur une musique digne du plus rose des téléfilms.

Si certains ont peut-être apprécié, cela n’a de loin pas été le cas de tout le monde. Branle-bas d’abord sur les réseaux sociaux avec une pluie de réactions consternées, puis les médias italiens se sont emparés de l’affaire, faisant intervenir divers spécialistes qui étaient atterrés par un tel retour en arrière de la chaîne qui montrait pareille image de la femme.

Émission aussitôt suspendue

La RAI n’a pas tardé à réagir et dès le lendemain, qui se trouvait être la Journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (!), l’émission était suspendue et le directeur de la deuxième chaîne italienne a présenté ses excuses aux téléspectateurs. Le soir, l’animatrice de l’émission, Bianca Guaccero, a également regretté l’incident sur son compte Instagram: «J’ai toujours travaillé en proposant une image de moi très éloignée de celle de la femme comme objet, essayant de briser tout mur de préjugés et de machisme, mais je suis l’animatrice de ce programme, je prends une part de responsabilité pour ce qui s’est passé. Je m’excuse auprès de tous pour la superficialité avec laquelle cette situation a été gérée par toute notre équipe».

«Quelle image cela a donné de moi!»

Mais la principale actrice de ce sketch, Emily Angelillo, une danseuse et professeur de pole dance, a tenu à se faire entendre, s’estimant attaquée injustement: «Je ne voulais certainement pas apprendre aux femmes à faire du shopping, je voulais rire dans une période difficile. Cela a créé beaucoup de remous et le pire est de voir l’image que cela a donné de moi, explique-t-elle à «FanPage».

Elle raconte que, professionnelle reconnue, c’est la première fois qu’elle se rendait dans cette émission pour y faire un tuto. «C’était un scénario. J’étais censée apprendre à une jeune fille à marcher en talons, les auteurs m’ont donné cet espace et, à la fin, ils m’ont dit ce truc à propos du supermarché, alors pourquoi ne pas mettre des talons au supermarché aussi? Je ne sais pas s’ils ont péché par naïveté».

Mais elle se défend de tout sexisme: «Non, il n’y avait pas de stéréotype de ma part. Je vis pour les femmes, pour l’émancipation». Et elle dit avoir été profondément blessée par ces attaques, qu’elle trouve injustes: «Cela m’a vraiment brisé le cœur. Je pense que cela a été le jour le plus triste de ma vie».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
84 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

le plombier de nulle part

27.11.2020 à 21:28

et avec les pseudo ...c'est pour mon prècèdent commentaires

le plombier de nulle part

27.11.2020 à 21:25

j'ai un nouveau jeux et defi liser 100 fois de suite tout les commentaire et ecriver avec du jus de sureau tout les commentaire sur du papier de toilette proprement je prend les copie demain je ne suis pas prof bien sur

sorter vos mouchoir la serviette jaune

27.11.2020 à 18:21

vele et belle elle est belle...je parle des hirondelle et du film la vache et le prisonnier de fernandel oui je suis complètement hors sujet...appeller l'auto jaune et dite que c'est pour moi