Vaud: Il pleure la plus vieille vache de Suisse
Publié

VaudIl pleure la plus vieille vache de Suisse

Elle s’appelait Clara et avait échappé à l’abattoir pour mourir paisiblement dans son lit…

par
Eric Felley
En novembre dernier, Toto Morand posait avec sa vieille vache à Epalinges, où elle a passé sa vie.

En novembre dernier, Toto Morand posait avec sa vieille vache à Epalinges, où elle a passé sa vie.

DR/FB

«Comme sa mère Babette, elle est morte de vieillesse dans l’écurie où elle est née. Sa mère était d’Hérens, son père de Siementhal, c’était une reine, une battante, une gentille, une vaillante, elle était adorable et toujours en bonne santé». Sur sa page Facebook, Toto Morand évoque ainsi avec un «grand chagrin» le souvenir de sa vache Clara, qui a rejoint ce week-end le paradis des bovins à l’âge vénérable de 22 ans. «Elle était peut-être la vache la plus âgée de Suisse, précise-t-il, elle disparaît trois ans après madame Pache et juste deux ans après que je l’ai sauvée de l’abattoir».

La doyenne des vaches Suisses? Ce n’est pas impossible, même s’il n’y a pas de statistique à ce sujet. Dans les exploitations, la quasi-totalité des vaches finissent à l’abattoir. L’espérance de vie d’une vache laitière est de 5 à 6 ans après trois ou quatre lactations. Les vaches allaitantes elles, vivent jusqu’à environ 8 ans. Passés ces délais, elles deviennent toutes des «vaches à saucisses», dont la viande est utilisée pour la transformation.

Mais celle de Toto Morand aura connu une mort digne et naturelle: «Elle est partie tout tranquillement, paisiblement, blottie contre des bottes de foin, dans la dignité et la classe, toujours aussi belle».

Votre opinion