Rugby: Il pourra enfin jouer en France avec un seul œil
Publié

RugbyIl pourra enfin jouer en France avec un seul œil

Condamné à l’exil sportif jusque-là, Florian Cazenave va pouvoir évoluer dans le Top 14 avec des lunettes spéciales. Bernard Laporte, le nouveau boss de la Fédération, a changé pour cela le règlement.

par
N.Jr
Florian Cazenave porte des lunettes spéciales, désormais autorisées sur les pelouses françaises.

Florian Cazenave porte des lunettes spéciales, désormais autorisées sur les pelouses françaises.

Le demi de mêlée Florian Cazenave, qui avait accidentellement perdu l'usage de son œil gauche en 2013, s’apprête à retrouver avec Brive les terrains du Top 14. International français dans toutes les catégories de jeunes, le joueur, qui a fêté hier ses 27 ans, bénéficie d'une décision du nouveau président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, qui autorise désormais l'usage de lunettes spéciales en France. Le principal intéressé a bien sûr accueilli la nouvelle avec soulagement.

«Je suis évidemment très, très heureux. C'est une émotion difficilement descriptible, très forte, a confié Cazenave à nos confrères de la Dépêche. Quand je me suis réveillé le lendemain de l’annonce, j’ai ressenti comme une sorte de gueule de bois, de la fatigue presque. Fatigué d'avoir lutté si longtemps pour entrevoir un jour cet espoir. Je me sentais vidé, léger (...) Les deux premières années qui ont suivi mon accident ont été très, très dures. J'entretenais toujours l'espoir que les choses évoluent rapidement. Cette année, j'avais pris les choses avec un peu plus de recul. Et finalement, je ne m'y attendais presque plus… Ça a été une surprise.»

Problème d'assurance

Depuis la perte de son œil gauche en 2013 à la suite d’un accident survenu lors d’une féria, Cazenave n’avait plus été autorisé à évoluer dans l’Hexagone au motif que le règlement fédéral interdisait de ne jouer qu'avec un seul organe pair (œil, rein, membre…) parce que le risque de perte du deuxième organe n'est pas assuré. Seules certaines assurances anglaises couvraient ce risque, mais seulement pour les enfants.

Champion de France avec Perpignan en 2009, Florian Cazenave avait dès lors été contraint de s’exiler en Italie pour y poursuivre sa carrière de joueur. L’été dernier, il avait d’ailleurs été couronné champion d’Italie avec le club de Reggio Emilia. Pendant les matches, il porte des lunettes spéciales dénommées Rugby Goggles commandées et validées par le World Rugby. Coïncidence ou accord commercial, la société qui commercialise ces fameuses lunettes ressemblant à un masque de ski se trouve à Bologne à proximité de l’actuel club de Florian.

Si Brive (9e) se maintient à l'issue de la présente saison, Cazenave deviendrait le premier rugbyman privé d'un œil à évoluer au plus haut niveau du rugby français. «Je suis persuadé de pouvoir apporter quelque chose à un effectif professionnel. Maintenant, ça ne sert pas à grand-chose de le dire, il faudra que je le prouve», conclut-il.

Votre opinion