28.11.2016 à 11:04

Ski artisanalIl réinvente les lattes en bois

Il rêvait de dévaler les pistes sur ses propres planches, fabriquées avec du frêne de son village de L’Isle (VD). Lucas Bessard l’a fait. Il vient de créer son entreprise. Dans un garage de 30 m2.

par
Evelyne Emeri
1 / 5
Lucas Bessard, fondateur de Woodspirit, une fabrique de skis en bois artisanale.

Lucas Bessard, fondateur de Woodspirit, une fabrique de skis en bois artisanale.

Maxime Schmid
Calibrage puis découpe à l'aide du gabarit en bois du futur ski.

Calibrage puis découpe à l'aide du gabarit en bois du futur ski.

Maxime Schmid
«Mon but, c'est de faire du sur-mesure de manière artisanale, personnalisable sur le plaquage grâce aux veines du bois, sous la semelle aussi, de pouvoir choisir la taille, les cotes.»

«Mon but, c'est de faire du sur-mesure de manière artisanale, personnalisable sur le plaquage grâce aux veines du bois, sous la semelle aussi, de pouvoir choisir la taille, les cotes.»

Maxime Schmid

Steve Jobs (Apple) ou Daniel Borel (Logitech), pour ne donner que deux noms d’entrepreneurs prestigieux. Eux aussi ont démarré dans un garage, avant d’être propulsés maîtres du monde. Lucas Bessard, 26 ans, squatte celui de son père, le laitier de la petite commune vaudoise de L’Isle. Trente mètres carrés au bord de la Venoge où il dessine, découpe, scie, rabote, profile, colle, presse, détoure, fraise, ponce, vernit, farte et aiguise. «J’ai attrapé le virus avec lui. Il y fabriquait nos jouets en bois quand on était petits», sourit le jeune homme, qui a très peu exercé sa profession d’ingénieur en agroalimentaire. «J’aime bricoler. Je suis un manuel. J’ai brassé de la bière, fabriqué du whisky, du savon, fait de l’artisanat, retapé un bus VW…»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!