Saint-Pétersbourg – Il risque la prison pour avoir façonné une sculpture en forme d’étron géant
Publié

Saint-PétersbourgIl risque la prison pour avoir façonné une sculpture en forme d’étron géant

Ivan Volkov, un peintre moscovite, a été arrêté après avoir créé une œuvre en neige teintée sur une place où sont enterrées les victimes de la révolution de 1917, a annoncé lundi la police.

L’artiste russe a diffusé les photos de son œuvre sur les réseaux sociaux avec la légende «Caca».

L’artiste russe a diffusé les photos de son œuvre sur les réseaux sociaux avec la légende «Caca».

Capture d’écran/Instagram

Un peintre russe a été arrêté pour avoir créé une installation en forme d’excrément géant en plein centre de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), près d’un monument mémorial, a annoncé lundi la police de cette ancienne capitale impériale. Ce délit est passible, en Russie, de cinq ans de prison.

L’artiste de 30 ans a «été arrêté (…) sur des soupçons de profanation à Saint-Pétersbourg», a confirmé un porte-parole de la police locale. «Une enquête pour insulte aux morts et aux lieux d’enterrement a été ouverte», a-t-il précisé.

Selon le site internet d’information local Fontanka.ru, Ivan Volkov, un peintre moscovite, a créé la semaine dernière une sculpture de neige de 5 mètres de long, l’a peinte en brun et a dessiné autour d’elle une flaque jaune, sur le champ de Mars, une place centrale de Saint-Pétersbourg abritant notamment les tombeaux des victimes de la Révolution russe de 1917.

Il a ensuite diffusé sur sa page Facebook et sur son compte Instagram des photos de cette installation, accompagnées de la légende «Caca», selon la même source.

Poutine a fait des valeurs patriotiques une priorité

En décembre, un blogueur russe de 19 ans avait déjà été condamné à Moscou à 5 ans de prison pour «insulte à la mémoire» d’un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, après avoir uriné sur le portrait de l’un d’eux.

Au pouvoir en Russie depuis plus de vingt ans, Vladimir Poutine a fait des valeurs patriotiques une priorité de sa présidence, la profanation des tombeaux mémoriaux et l’insulte aux anciens combattants étant sévèrement punies dans ce pays.

(AFP)

Votre opinion

3 commentaires