Actualisé 21.05.2020 à 16:50

AustralieIl risque une amende pour avoir sauvé une baleine

Un plongeur a libéré l'animal d'un filet à requins. Le ministère de la pêche a ouvert une enquête contre lui.

von
lematin.ch
La nageoire de la baleine s'était enroulée dans le filet. Photo d'illustration

La nageoire de la baleine s'était enroulée dans le filet. Photo d'illustration

iStock

Mardi, au large de Gold Coast, sur la côte est de l'Australie, un plongeur a aperçu une baleine piégée dans un filet censé protéger les plages des requins. Il aurait alors appelé les secours mais, ceux-ci ne venant pas, il est monté à bord de son petit bateau pour aller aider l'animal.

Arrivé sur place, il a sauté à l'eau avec un couteau. Il raconte à ABC qu'il n'en a pas vraiment eu besoin, le jeune rorqual à bosse ayant juste enroulé sa nageoire dans le filet, il a pu le libérer assez facilement. La baleine s'est aussitôt éloignée et toute la scène a été filmée et diffusée sur la page Facebook de la chaîne.

Jusqu'à 17 000 francs d'amende

Mais une fois sa bonne action accomplie, l'homme a eu une mauvaise surprise. Il a raconté que, à peine revenu à terre, il avait reçu une amende de la part des inspecteurs de la pêche. Le ministre de la Pêche du Queensland a toutefois précisé à ABC que l'amende n'avait pas été prononcée, mais qu'une enquête avait bien été ouverte contre cet homme. Endommager du matériel comme des filets à requins est passible d'une amende allant jusqu'à 26 690 dollars australiens (17 000 francs).

Le sauveteur, qui a déclaré que, pour lui, les filets à requins sont inutiles, lui nageant au milieu d'eux depuis des années sans risque, a ajouté que, s'il devait s'acquitter de l'amende, il ne volerait plus au secours des baleines.

Migration précoce

L'utilisation de ces filets est en effet controversée en Australie, au vu du risque qu'ils représentent pour d'autres espèces. Quatre à dix baleines s'y emmêlent chaque saison mais les décès sont rares. C'est toutefois la première fois en 60 ans qu'une baleine se fait piéger au mois de mai, elles migrent dans la région plus tard, d'habitude. Alors que cette année, les premières baleines ont été repérées au large de la côte est dès le mois d'avril, soit un mois plus tôt qu'avant, sans que l'on sache encore pourquoi.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!