Double crash dans les Grisons - Il s’agissait bien d’une collision en plein vol
Publié

Double crash dans les GrisonsIl s’agissait bien d’une collision en plein vol

En juin, le double crash d’un avion et d’un planeur avait fait 5 morts, dont deux Neuchâtelois. Aujourd’hui, une enquête confirme qu’une collision dans les airs est à l’origine du drame.

par
Léo Butie/cde
1 / 4
Le 14 juin, un avion à hélice et un planeur se sont écrasés au-dessus de Bivio (GR).

Le 14 juin, un avion à hélice et un planeur se sont écrasés au-dessus de Bivio (GR).

Police cantonale des Grisons
Police cantonale des grisons
Police cantonale des Grisons

À la mi-juin, un accident mortel s'est produit au-dessus des Alpes grisonnes. Un avion motorisé et un planeur se sont écrasés au-dessus de Bivio (GR). Les cinq passagers, dont un enfant de 6 ans, ont perdu la vie dans l'accident. Au moment des faits, il était impossible d’établir si les deux accidents étaient liés, bien qu’il aurait pu s’agir d’une «incroyable coïncidence», selon Gabriel Rossier, président de l’aérodrome de Bex, au moment des faits. Un rapport préliminaire du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) montre aujourd’hui qu'une collision en vol est à l'origine du crash des deux avions.

Selon le rapport préliminaire, une collision s'est produite à une altitude d'environ 3200 mètres. «Les deux appareils se sont écrasés au sol non loin du point de collision», écrit la SESE. L'enquête détaillée prendra, quant à elle, encore plusieurs mois.

Le planeur était équipé d'un émetteur de localisation d'urgence. Ces dispositifs envoient un signal en cas d'accident, qui peut être localisé par les secouristes. Le pilote du planeur était un résident du canton de Zurich âgé de 51 ans. Les deux pilotes de l’avion, un homme de 72 ans et un homme de 44 ans, étaient domiciliés dans le canton de Neuchâtel. La femme de 41 ans et son fils de six ans, tous deux de nationalité française, résidaient dans le canton de Vaud.

Votre opinion