France: Il se fait retirer son permis... et sa plantation de cannabis
Actualisé

FranceIl se fait retirer son permis... et sa plantation de cannabis

Les gendarmes venus notifier une sanction routière ont été alertés par une odeur venant du jardin du contrevenant.

Les gendarmes ont photographié leur prise avant de tout détruire.

Les gendarmes ont photographié leur prise avant de tout détruire.

Gendarmerie du Gard

Il y a des infractions routières qui peuvent avoir des conséquences inattendues. C'est ce qu'a découvert à ses dépens un habitant de Saint-Privat-de-Champclos, à l'ouest de Bollène (F). Il a en effet reçu la visite des gendarmes qui venaient lui notifier une suspension de son permis de conduire. Sauf que, l'attention de ceux-ci a été attirée «par une odeur prégnante, aux caractéristiques bien connues», écrit la gendarmerie du Gard sur sa page Facebook. Normal, puisque le jardin mitoyen abritait une plantation de cannabis.

17 pieds de cannabis, de terreaux et engrais spécifiques pour cette culture, ainsi que 200 grammes d'herbe déjà récoltée conditionnée en sachets et de graines de cannabis ont été saisis. Les gendarmes ont également trouvé un pistolet à impulsion électrique. Tout a été détruit.

L'homme a reconnu tous les faits et en répondra devant le tribunal d'Alès. Pas étonnant que la publication Facebook de cette nouvelle, repérée par 20minutes.fr, ait été titrée «Le flair du gendarme».

Michel Pralong

Votre opinion