délit: Il se fait voler son violon de 1747 dans l’InterRegio Genève-Brigue
Actualisé

délitIl se fait voler son violon de 1747 dans l’InterRegio Genève-Brigue

Pavel Vernikov, concertiste de renom et directeur artistique du Festival de musique de Sion, s’est fait dérober son instrument valant plus d’un million et demi.

par
Frédéric Vormus/Le Matin Dimanche

«C’est comme si l’on m’avait volé mon bébé. Sans lui je ne pourrai plus jamais faire de musique. Aidez-moi, s’il vous plaît!» Le violoniste Pavel Vernikov a le cœur déchiré. Jeudi soir, à 17 h 30, dans le train reliant Genève à Brigue, il s’est fait voler son instrument, un violon unique, un chef-d’œuvre irremplaçable fabriqué en 1747 par Giovanni Battista Guadagnini, un luthier de la renommée de Stradivarius. Appelé Contessa Crespi , utilisé par le célèbre Riccardo Brengola avant lui, ce violon vaut probablement plus d’un million et demi de francs. Une somme à laquelle il faut ajouter le prix des quatre archets, soit au moins 250 000 francs, qui l’accompagnaient dans l’étui. L’instrument lui avait été prêté de façon permanente par la fondation Pro Canale de Milan.

Votre opinion