Publié

FootballIl s’est promis de jouer jusqu’à 60 ans

Kazuyoshi Miura (51 ans) a prolongé son contrat d’une saison. Mais l’attaquant du FC Yokohama n’entend pas en rester là…

par
Sport-Center

En ce début d’année, Kazuyoshi Miura, qui fêtera ses 52 ans le 26 février, s’est attelé à son rituel favori : il a prolongé le contrat le liant depuis 2005 à Yokohama (2e division) d’un an supplémentaire. «Je remercie les supporters de leur soutien continu», a réagi l'attaquant japonais dans un court communiqué.

Ainsi celui que l’on a baptisé «King Kazu» s’apprête-t-il à disputer ce qui sera sa 34e saison chez les pros. Il a évolué aussi bien au Brésil (Santos, Palmeiras, Coritiba) qu'en Australie (FC Sydney) ou en Europe, où il était devenu le premier à évoluer en série A sous le maillot de la Genoa.

«Je veux m'entraîner à fond tous les jours... et jouer autant de matches que possible en faisant en sorte que chaque minute compte.» Mais pas question pour lui de s’arrêter en si bon chemin. Miura, qui jouait déjà à l’époque de Maradona et Platini, a ainsi fait savoir qu'il comptait bien continuer sa carrière jusqu'à ses 60 ans, soit jusqu’en 2027.

En 2017, il avait déjà battu le record de longévité dans le foot professionnel et était devenu le plus vieux joueur à marquer un but, deux records jusqu'alors détenus par le légendaire Anglais Stanley Matthews.

Deuxième meilleur buteur de la sélection japonaise avec 55 buts marqués en 89 matches, Miura, qui a grandement participé à l’éclosion du football dans l’archipel, a notamment disputé le Mondial 1998 en France. La saison dernière, il avait disputé 9 matches avec son club sans parvenir à inscrire le moindre but.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!