France: Il tente d'embrasser une surveillante et alourdit sa peine

Publié

FranceIl tente d'embrasser une surveillante et alourdit sa peine

Pour avoir agressé une gardienne, un détenu a écopé d'un an de prison supplémentaire. Il dénonce un «coup monté».

par
J.Z.
C'est lors d'une promenade qu'un détenu de la prison de Béziers (F) a tenté d'agressé une gardienne.

C'est lors d'une promenade qu'un détenu de la prison de Béziers (F) a tenté d'agressé une gardienne.

Google Street View

En mars dernier, un détenu du centre pénitentiaire de Béziers (F) avait essayé à plusieurs reprises d'embrasser de force une surveillante stagiaire de 24 ans.

Selon Midi Libre, des collègues avaient alors dû s'interposer pour maîtriser l'individu. «Choquée» et souffrant de «troubles du sommeil», la gardienne avait porté plainte.

Et ce n'est pas la première fois que le détenu avait pareil comportement. Il s'était déjà fait l'auteur de faits similaires à la prison de Rodez d'où il a été transféré.

Lors du procès mercredi dernier, le prévenu a avancé des explications pour le moins étonnantes. Il affirme ainsi qu'il avait été «empoisonné» et qu'il s'agirait d'«un coup monté contre lui par les mafias calabraise et sicilienne».

Midi Libre explique que le détenu a ensuite reconnu les faits, mais qu'il était persuadé que la surveillante était amoureuse de lui. «Elle était amoureuse de moi, elle me plaisait donc j'y suis allé» a-t-il avancé.

S'il n'a finalement pas réussi à assouvir ses pulsions, le prévenu a quand même écopé d'un an de prison supplémentaire.

Ton opinion