Publié

SécuritéIl transforme des pacemakers en bombes mortelles

Un expert en sécurité est parvenu à hacker des prothèses cardiaques pour en faire des bombes électriques provoquant des chocs mortels de 830 volts.

par
Simon Koch
Pour des raisons de sécurité, le hacker reconverti n’indique pas la marque de prothèse incriminée.

Pour des raisons de sécurité, le hacker reconverti n’indique pas la marque de prothèse incriminée.

archive, AFP

Tuer une personne en un clic de souris en faisant dérailler son pacemaker? C’est possible. Jack Barnaby, ancien hacker reconverti dans la sécurité informatique a tiré la sonnette d’alarme lors d’un congrès à Melbourne.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!