Grande-Bretagne: Il tue un goéland qui lui piquait ses frites
Actualisé

Grande-BretagneIl tue un goéland qui lui piquait ses frites

L'homme de 64 ans a écopé d'une amende de 990 francs pour cruauté envers les animaux.

par
Michel Pralong
Il a fracassé l'oiseau contre un mur parce qu'il a fait tomber son cornet de frites.

Il a fracassé l'oiseau contre un mur parce qu'il a fait tomber son cornet de frites.

iStock

Visiblement, ce monsieur n'aime pas du tout que l'on touche sa nourriture.

Le 17 juillet dernier, cet homme de 64 ans était en vacances dans la station balnéaire de Weston-super-Mare, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Alors qu'il se promenait en bord de mer, un goéland s'est précipité sur son cornet de frites et, tentant d'en voler une, l'a fait tomber sur le sol.

Furieux, l'homme est parvenu à attraper l'oiseau par une patte et l'a aussitôt fracassé contre un mur, le tuant. Ceci devant des passants, dont des enfants.

Poursuivi pour le meurtre d'une espèce protégée en Grande-Bretagne, cet habitant de Cardiff est passé devant le tribunal de Weston-super-Mare la semaine dernière, rapporte le «Manchester Evening News». Bien qu'il ait nié les faits, les témoins l'ont confondu et il a été condamné à 990 francs d'amende ainsi qu'à un couvre feu de 12 semaines durant lesquelles il ne pourra pas sortir de chez lui entre 20 heures et 8 heures.

La sévérité de la sanction est motivée par le mépris et à la cruauté délibérée dont l'accusé a fait preuve envers le goéland.

Votre opinion