Hockey sur glace - «Il va falloir que je gagne ma place»
Publié

Hockey sur glace«Il va falloir que je gagne ma place»

Benjamin Antonietti est de retour à Genève, où lui et son équipe affrontent Berne, ce vendredi, aux Vernets.

par
Christian Maillard
Benjamin Antonietti se réjouit de retrouver les Vernets avec le maillot des Aigles.

Benjamin Antonietti se réjouit de retrouver les Vernets avec le maillot des Aigles.

PIERRE MAILLARD

Après des play-offs inoubliables où ils avaient contribué aux succès des Aigles jusqu’en finale, Daniel Manzato et Timothy Kast sont de retour aux Vernets! Mais cette fois-ci, ils évolueront ce vendredi soir avec le CP Berne dans un premier test intéressant en vue de la reprise. Contrairement à leurs deux premières sorties face à La Chaux-de-Fonds et FR Gottéron, les joueurs de Pat Emond devraient en effet aligner à l’exception du remplaçant de Linus Omark (toujours attendu) et des quatre blessés (Le Coultre, Mercier, Maurer et Richard)une formation proche de celle qui commencera le championnat, le 7 septembre.

Cette fois, Benjamin Antonietti va jouer aux côtés de Henrik Tömmernes.

Cette fois, Benjamin Antonietti va jouer aux côtés de Henrik Tömmernes.

Eric Lafargue

Après onze saisons passées à Lausanne où il a vécu notamment la promotion avec les Vaudois avant d’effectuer une «pige» à Rouen, revoilà l’ancien junior genevois au bercail. Benjamin Antonietti (30 ans) va retrouver ce maillot grenat et ce public qu’il avait quitté en 2011 pour rejoindre le LHC en LNB. «Maintenant, le maillot c’est une chose, le plus important c’est d’être bien dans l’équipe, sourit le frère d’Eliot. Et là, je me sens bien avec ce groupe où j’ai été bien intégré

Il y a encore passablement de blessés en défense, cela vous inquiète-t-il ou tout devrait rentrer bientôt dans l’ordre?

À vrai dire, personne ne panique actuellement, que ce soit dans l’équipe ou dans les bureaux. Il n’y a pas de raison de s’affoler d’ailleurs. Les jeunes qui évoluent actuellement pour combler les blessures des titulaires ont plutôt bien joué contre Fribourg, où nous n’avons encaissé qu’un but d’ailleurs.

«Le maillot c’est une chose, mais le plus important c’est d’être bien dans l’équipe et là je me sens bien dans ce groupe»

Benjamin Antonietti, attaquant, GE Servette

En revanche, il y a pléthore d’attaquants, les places vont être chères. Cela vous met-il de la pression?

Comme dans toutes les équipes de National League, il n’y a aucune place gratuite. Il faudra jouer à fond dès ce premier match aux Vernets contre Berne. Cela fait partie des hockeyeurs pros de changer d’équipe et je me réjouis de retrouver ce public. Lausanne c’est du passé et je suis très heureux d’être à nouveau à Genève. C’était mon premier choix et je suis ravi que cela ait pu se concrétiser.

Le coach a demandé, notamment, à Benjamin Antonietti de mettre de l’intensité et de bien jouer en box-play.

Le coach a demandé, notamment, à Benjamin Antonietti de mettre de l’intensité et de bien jouer en box-play.

Pierre Maillard

Quel sera votre rôle dans l’équipe?

Je suis quelqu’un d’assez tranquille et de posé, c’est important autour des jeunes dans l’équipe. Le coach m’a demandé de mettre de l’intensité, de bien jouer le box-play en bloquant des shoots. C’est ce que j’aime faire. Maintenant, comme je l’ai dit auparavant il va falloir que je gagne ma place, il n’y a rien de garanti.

Votre opinion