France: Il viole une chèvre et pense qu’elle était consentante
Publié

FranceIl viole une chèvre et pense qu’elle était consentante

En Seine-et-Marne, un jeune homme sera jugé pour sévices graves et actes de cruauté envers un animal.

par
R.M.
Accusé d’avoir violé une chèvre, un homme de 25 ans a été interpellé lundi.

Accusé d’avoir violé une chèvre, un homme de 25 ans a été interpellé lundi.

Getty Images

Lundi, un jeune homme de 25 ans a été interpellé par les gendarmes de Fontainebleau, en Seine-et-Marne. Suspecté d’avoir violé une chèvre, il a reconnu les faits. Mais il a précisé qu’il pensait que la chèvre était consentante…

Les faits qui lui sont reprochés ont été commis dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 mai dans une chèvrerie de Chaintraux. Tout a été filmé par une caméra de surveillance.

Les images montrent l’homme se masturber puis pénétrer une chèvre. L’animal s’est alors mis à le lécher: une réaction «qu’il a perçue comme un consentement», relate «La République de Seine-et-Marne». Il l’a violée durant de nombreuses minutes.

Après son forfait, il a emmené sa victime en voiture et l’a abandonnée plus tard, dans un bois.

La propriétaire a cependant retrouvé sa chèvre et l’a menée chez un vétérinaire, qui a constaté des lésions génitales et a effectué des prélèvements pour les besoins de l’enquête.

Face aux gendarmes, le zoophile a reconnu les faits et aurait expliqué qu’il «préfère les chèvres aux femmes». Il n’était pas connu de la justice. Accusé de «sévices graves et actes de cruauté envers un animal domestique, apprivoisé ou captif», il sera jugé le 3 novembre en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Votre opinion