Royaume-Uni - «Il y a encore beaucoup d’amertume et de rancœur des deux côtés»
Publié

Royaume-Uni«Il y a encore beaucoup d’amertume et de rancœur des deux côtés»

Les relations entre Harry et la famille royale britannique sont extrêmement tendues depuis son interview très médiatisée avec Oprah Winfrey. «Ils font de petits pas vers la réconciliation», déclare Dan Wootton, expert de la royauté.

Le prince Harry va rester plus longtemps au Royaume-Uni pour essayer de régler les problèmes.

Le prince Harry va rester plus longtemps au Royaume-Uni pour essayer de régler les problèmes.

Getty Images

Il semblerait que les choses avancent… Au départ, il était prévu que le prince Charles rencontre son fils en tête-à-tête lors d’une promenade dans les jardins du château de Windsor, mais il a finalement décidé d’inviter William à les rejoindre. «De cette façon, Harry ne pourra pas déformer les paroles de Charles ou William par la suite», a déclaré une source du palais à Dan Wootton, expert de la royauté. «Ils veulent apaiser les tensions, mais ils ne lui font pas encore assez confiance pour le rencontrer seul», peut-on lire dans le «Daily Mail». Cette interview avec Meghan Markle a vraiment rompu les liens entre eux.

«Harry et William se sont brièvement parlé pendant les funérailles. Et Charles serait également sorti avec Harry après la cérémonie. Mais ces discussions n’ont pas été productives.» Le prince Harry aurait donc fait le premier pas vers sa famille, notamment en écrivant une lettre à son père avant son voyage pour le Royaume-Uni. Il lui aurait expliqué pourquoi il avait décidé de quitter la monarchie, précisant qu’il respectera toujours «l’institution». «Il a dû lui écrire une lettre, car Charles ne répondait pas à ses appels téléphoniques après son interview avec Oprah Winfrey», explique la source. «William a également refusé de lui parler, sauf par SMS. C’était le seul moyen pour Harry de communiquer avec sa famille.»

«Le processus de réconciliation sera long»

Après les funérailles du prince Philip, ils ont décidé d’avoir une discussion sérieuse, la première depuis près d’un an. «La conversation a eu lieu à l’extérieur, pour respecter les mesures sanitaires en vigueur. Ils n’avaient pas beaucoup de temps, et ils savaient que certains employés du palais pouvaient écouter. Mais ils avaient besoin de discuter. Catherine Middleton était là aussi, mais elle n’est pas restée très longtemps.»

«Une source très proche des trois princes a expliqué qu’il y a encore beaucoup d’amertume et de rancœur des deux côtés», déclare Dan Wootton. «Le processus de réconciliation sera long. Pendant leur discussion, ils ont notamment tenté d’établir des règles pour l’avenir. Il faut que les deux clans puissent compter l’un sur l’autre.» Et cette conversation semble avoir été bénéfique, puisque le prince Harry va rester au Royaume-Uni trois jours de plus.

«Il devrait assister aux célébrations du 95e anniversaire de la reine, ce mercredi, avant de retourner auprès de sa femme aux États-Unis.» Charles, lui, souhaite prendre du temps pour lui, pour réfléchir. «Il veut réfléchir seul à tout ce qui s’est passé ces derniers jours. Surtout par rapport à la mort de son père, car il se rend compte que ça va profondément changer sa vie. Il veut aussi lire les milliers de lettres que les gens lui ont envoyées. Il se rend donc à Llwynywermod à Llandovery, où il a une maison de campagne. Même sa femme Camilla restera à Londres: il a besoin d’être seul pendant un moment.»

(LeMatin.ch)

Votre opinion