Football: Ils agressent des passants après match
Publié

FootballIls agressent des passants après match

Trois personnes ont été agressées et blessées en marge de matches de football à Zurich et à Bâle ce week-end.

Une enquête a été ouverte après les faits. (Photo d'illustration)

Une enquête a été ouverte après les faits. (Photo d'illustration)

Keystone

Un adolescent de 14 ans a été grièvement atteint à Zurich et deux personnes ont été attaquées par plusieurs personnes masquées à Bâle. A Bâle, les faits se sont déroulés à l'issue du match opposant le FC Bâle au FC Thoune près du stade St-Jacques. Une douzaine d'hommes ont attaqué deux hommes de 29 et 56 ans, un père et son fils venus de Berlin, a indiqué dimanche le Ministère public bâlois.

En partie masqués, les inconnus les ont agressés à coups de pied à la poitrine et à la tête. Le père n'a été que légèrement blessé, mais son fils a été sérieusement atteint à la tête et a dû être hospitalisé.

Vraisemblablement, il a suffi aux agresseurs de savoir que les deux venaient de Berlin, alors qu'ils ne portaient aucun signe de reconnaissance comme fans du Hertha BSC Berlin. Les inconnus ont fui et n'ont pas encore pu être arrêtés. La police cherche des témoins.

Ado grièvement blessé

A Zurich, c'est un garçon de 14 ans qui a été attaqué et grièvement blessé par plusieurs inconnus samedi soir avant le match opposant le FCZ au GC, les deux équipes de football de la ville de Zurich. Il a été frappé à coups de poing et de pied.

L'adolescent a été gravement blessé au thorax et à la tête. Il est en voie de guérison et devrait pouvoir quitter l'hôpital ces prochains jours, a précisé dimanche la police de la ville de Zurich. Les malfrats sont toujours en fuite.

Quelques heures plus tôt, la police avait pu empêcher des heurts entre plusieurs centaines de fans rivaux, prêts à en venir aux mains.

Vers minuit, la police zurichoise a de nouveau dû intervenir pour disperser une cinquantaine de supporters. Ces derniers ont jeté des pierres et des bouteilles contre les policiers, qui ont répliqué avec des balles en caoutchouc. Une policière a été blessée à la tête. Les forces de l'ordre ont arrêté dix personnes.

(ats)

Votre opinion