France: Ils aménagent une grotte pour mieux vivre le confinement
Actualisé

FranceIls aménagent une grotte pour mieux vivre le confinement

Deux jeunes ont créé leur petit appartement en plein massif montagneux. Mais les gendarmes les ont repérés, délogés et amendés.

par
lematin.ch
C'est la toile orange qui servait à abriter leur terrasse qui a trahi les deux campeurs.

C'est la toile orange qui servait à abriter leur terrasse qui a trahi les deux campeurs.

Gendarmerie nationale des Bouches-du-Rhône

Que ne ferait-on pas pour éviter d'être confiné dans un tout petit appartement? Deux jeunes, l'un de Marseille et l'autre d'Aix-en-Provence, ont décidé d'améliorer leur emprisonnement forcé en, d'abord, le vivant ensemble puis, surtout, en s'aménageant un petit coin de paradis, en plein air et à l'écart de tous.

Pour ce faire, ils ont repéré une grotte dans le massif de la Sainte-Victoire et, raconte 20minutes.fr, y ont amené des lits, un canapé, une table, des chaises et même un tapis. Ils avaient ainsi une pièce abritée dans la grotte pour y dormir, et une terrasse au pied de celle-ci. Terrasse qu'ils ont couverte en tendant une toile orange au-dessus.

Des lits, un canapé, une commode et un tapis: la grotte est devenue un abri douillet. Photo Gendarmerie des Bouches-du-Rhône

Des lits, un canapé, une commode et un tapis: la grotte est devenue un abri douillet. Photo Gendarmerie des Bouches-du-Rhône

Cela a été leur erreur puisque, vendredi dernier, une patrouille de l'Office national des forêts a repéré cette tache orange et découvert le campement sauvage dans ce massif forestier interdit au public depuis fin mars. La gendarmerie des Bouches-du-Rhône est venue les déloger et leur a collé deux amendes de 135 euros (140 francs) chacun: l'une pour non respect du confinement (l'un des deux jeunes était en plus récidiviste), l'autre pour avoir fait un feu en plein massif forestier. Ils ont également dû nettoyer les lieux avant de les quitter.

Michel Pralong

Votre opinion