Actualisé 05.12.2019 à 17:30

Ils commandent une console, Amazon leur envoie n'importe quoi

Vente

Des clients britanniques ont reçu des piles, une brosse à dent ou un livre à la place de l'appareil à plus de 300 francs. Pourquoi? Mystère.

par
lematin.ch
La Nintendo Switch espérée n'était pas du tout dans le carton reçu.

La Nintendo Switch espérée n'était pas du tout dans le carton reçu.

Twitter/DR

Le Black Friday s'est vraiment transformé en journée noire pour des clients britanniques d'Amazon. Profitant d'une offre qui proposait ce jour-là la console Nintendo Switch avec un jeu pour 300 livres (390 francs), au moins une douzaine d'entre eux ont eu une drôle de surprise en ouvrant leur colis, révèle le «Daily Mail».

L'un a reçu quatre piles et une boîte de poudre à lessive. Un autre une brosse à dents électrique. Un troisième un drap de lit, un autre un livre pour enfants dans un carton endommagé, ou encore un tube de colle. Rien à voir donc avec la commande passée et, surtout, des objets qui valent nettement moins que le montant débité sur la carte de crédit des clients.

Ce client a reçu un rasoir pour femmes et une brosse à dents au lieu de sa console. Twitter

Tous ont évidemment réclamé. Certains clients disent qu'Amazon leur a répondu qu'il faudrait patienter avant d'être remboursés. D'autres qu'ils pourraient bien avoir une console, mais plus au prix du Black Friday. Il leur en coûterait 50 livres de plus. Une autre explique qu'elle avait commandé cette Nintendo pour l'anniversaire de son fils et que, même si Amazon lui en renvoie une, elle arrivera trop tard.

Des capotes ne le consolent pas

Le «Daily Mail» a découvert que ce mystérieux phénomène de substitution (switch, en anglais peut vouloir dire «échange») avait déjà commencé en octobre. Un client qui avait également commandé cette console avait reçu à la place... une boîte de préservatifs. Pire, un autre explique que, il y a un mois, il avait passé commande pour un casque de réalité virtuelle à plus de 500 francs et avait reçu... trois sachets de sucre. Il était parvenu à se faire rembourser et a également commandé la Nintendo lors du Black Friday. Il a reçu à la place de la nourriture pour chien et du produit vaisselle.

Contacté par le journal, Amazon UK s'excuse auprès de tous les clients touchés et dit avoir ouvert une enquête pour comprendre ce qui s'est produit. De son côté, le «Daily Mail» a demandé à toute autre personne qui aurait rencontré le même souci de le contacter. Il se pourrait donc que le problème soit d'une ampleur bien plus conséquente. Malversations dans les entrepôts, bug informatique causé par le mot «Switch», actions d'opposants au Black Friday?

Le mystère reste entier.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!