Moutier: Ils dénoncent une «insulte au peuple» sur la Place fédérale
Publié

MoutierIls dénoncent une «insulte au peuple» sur la Place fédérale

Profitant de cette journée d'élections fédérales, les partisans de Moutier, ville jurassienne, sont venus manifester contre la décision de la préfète pro-bernoise d'annuler le vote. Une «honte» selon eux.

par
Eric Felley
Les Jurassiens de Moutier et du Jura ont profité d'une journée d'élection fédérales pour monter un stand devant le Palais fédéral. L'invalidation du vote sur Moutier provoque leur indignation.

Les Jurassiens de Moutier et du Jura ont profité d'une journée d'élection fédérales pour monter un stand devant le Palais fédéral. L'invalidation du vote sur Moutier provoque leur indignation.

DR

L'invalidation du vote du 18 juin 2017 de Moutier pour son rattachement au Jura reste en travers de la gorge des édiles jurassiennes. Aujourd'hui, ce ne sont ni les couleurs valaisannes, ni les couleurs saint-galloises, mais celles du Jura qui sont brandies devant le Palais fédéral. Une délégation est venue apporter une résolution, votée le 21 novembre dernier à l'unanimité des soixante députés du Parlement cantonal, qui demande au Conseil fédéral de prendre les choses en main.

Pas de fraude, que des soupçons

Les Jurassiens estiment que la décision de la préfète le 5 novembre dernier est «une honte, une insulte à la démocratie, une insulte au droit, une insulte au peuple». Le conseiller national Pierre-Alain Fridez (PS/JU) justifie la démarche: «Aujourd'hui c'est la fête de la démocratie à Berne, mais dans le Jura cette démocratie est bafouée par une décision traître prise par une préfète militante pro-bernoise, alors qu'aucune fraude n'a été attestée dans cette votation, mais simplement sur des soupçons.»

Cartes d'identité

L'élu jurassien conteste deux arguments retenus par la préfète pour prononcer l'invalidation: «Elle reproche au Conseil communal de ne pas avoir exigé de pièces d'identité pour les votants, or il n'y a aucun scrutin en Suisse où l'on exige une telle carte. Ensuite, elle reproche à la commune de ne pas avoir interdit le vote par correspondance alors que c'est le canton de Berne qui a obligé de procéder de la sorte.»

Vent de révolte

Avec leur résolution, «Les Jurassiens de Moutier et du canton du Jura en appellent à un sursaut de la Suisse dans cette affaire. Personne ne volera aux Jurassiens leur victoire du 18 juin 2017 à Moutier sans provoquer leur révolte et une relance véhémente de la Question jurassienne, que personne ne souhaite...»

Votre opinion