JO 2018: Ils font 17'000 kms à vélo pour applaudir leur fils
Publié

JO 2018Ils font 17'000 kms à vélo pour applaudir leur fils

Le Suisse Mischa Gasser a fini avant-dernier de la finale du saut en ski freestyle. Mais ses parents étaient là.

Capture d'écran.

Capture d'écran.

Instagram

Il n'y a pas eu de miracle pour Mischa Gasser et Dimitri Isler, qui ont terminé aux deux dernières places de la finale du saut (11e et 12e). Des «aerials» remportés par l'Ukrainien Oleksandr Abramenko, devant le Chinois Jia Zongyang et le Russe Ilia Burov.

Les deux Suisses n'avaient pas d'immenses ambitions dans cette finale, leur classement étant même meilleur que leur place dans la hiérarchie mondiale cette saison. Les deux hommes, qui ont tenté un Back Full-Double Full-Full comme la plupart des concurrents, se sont montrés plutôt à l'aise dans les airs mais ont manqué leur réception. Dommage, notamment pour les parents de Gasser, présents dans les tribunes après avoir quitté la Suisse il y a un an et avoir rejoint la Corée du Sud en... vélo.

La lutte a été très serrée pour l'or, Abramenko n'ayant devancé Jia que d'une poussière de points (128,51 contre 128,05).

(ats)

Votre opinion