Publié

Témoignage«Ils ne se sont jamais excusés»

Ouvrier CFF, Martin K. travaillait sur un wagon de chantier lorsqu’un train l’a heurté à mort, en 2012. Sa compagne lui rend hommage, alors que le procès de deux employés vient de débuter.

par
Benjamin Pillard
La Jurassienne, qui a vécu durant dix ans avec la victime, salue la mémoire d’un «homme au grand cœur», «entier et sociable», «qui ne portait pas de jugements».

La Jurassienne, qui a vécu durant dix ans avec la victime, salue la mémoire d’un «homme au grand cœur», «entier et sociable», «qui ne portait pas de jugements».

Charly Rappo / arkive.ch

«Martin, 1967-2012. Je pense à toi mon Loulou. Liliana». Les trains circulent bien trop rapidement sur le tronçon ferroviaire Cottens-Chénens (FR) pour que les milliers de passagers qui pendulent chaque jour entre Fribourg et Lausanne puissent lire au vol le message de cette plaque commémorative, fixée depuis un peu plus d’une année contre un muret longeant les voies CFF.

Votre opinion