Aventure: Ils ont fait leurs enfants en route
Actualisé

AventureIls ont fait leurs enfants en route

Une famille argentine qui sillonne le monde depuis 18 ans s’est arrêtée cette semaine à Neuchâtel.

par
Vincent Donzé
1 / 8
La famille a traversé 90 pays dans sa vieille Graham Paige de 1928.

La famille a traversé 90 pays dans sa vieille Graham Paige de 1928.

Laurent Crottet
Laurent Crottet
Laurent Crottet

Depuis 18 ans qu’ils parcourent le monde dans leur vieux tacot, Candelaria et Herman Zapp n’ont pas eu d’autres choix que de faire leurs enfants en route: Pampa est né en 2002 aux États-Unis, Tehue en 2005 en Argentine, Paloma en 2007 au Canada et Wallaby en 2009 au Australie. Toute la famille était cette semaine à Neuchâtel, à l’invitation d’un couple rencontré il y a neuf ans en Australie, quand Wallaby n'était qu'un nouveau-né.

Examens par wi-fi

Y aura-t-il un nouvel enfant né en Suisse? «Quatre enfants c’est bien assez quand il faut faire l'institutrice dans différents degrés», soupire la maman de 48 ans. Ses quatre enfants sont en effet tenus de suivre à distance le programme scolaire argentin, avec un examen tous les deux mois, d'une connexion wi-fi à l'autre. Les enfants de 9, 10, 13 et 15 ans parlent espagnol et anglais, Paloma et Wallaby ont également pu suivre une matinée dans une classe d’un collège neuchâtelois, la demande formulée par les deux filles de leur hôte ayant été acceptée par une institutrice. «La naissance de nos enfants nous a obligé à allonger la voiture en son milieu: elle dispose maintenant de quatre vitres latérales par côté au lieu de trois», explique Herman Zapp (50 ans).

90 pays traversés

La famille a traversé 90 pays dans sa vieille Graham Paige de 1928. Dormir chez l’habitant est donc la formule idéale, répétée 2’500 fois: «Nos yeux ne sont pas ceux d'un touriste, mais d’un autochtone», explique Herman Zapp. À Neuchâtel, son hôte Cédric Donzé a carrément cédé à la smala son appartement!

En l’an 2000, au départ du Buenos Aires, les Zapp pensaient rallier l’Alaska en six mois, mais le trajet a finalement duré quatre ans. Les économies ayant fondu en cours de route, l’épouse s’est mise à peindre et à vendre des aquarelles encadrées par son mari. Mais c’est désormais la vente de leur livre «Attrape ton rêve» qui finance l’aventure, avec 100’000 exemplaires écoulés à compte d’auteur et une version française fraîchement imprimée.

350’000 kilomètres au compteur

États-Unis, Australie, Asie, Inde, Afrique du Sud... L’entrée en Europe s'est faite par la Turquie. Avec 350’000 kilomètres au compteur, ils sont repartis mercredi pour Zurich, où ils seront hébergés par une personne rencontrée quelque part en Afrique. «Dans quel pays? On ne s’en souvient plus...», rigolent les aventuriers.

Infos

Pour accéder au site web de la famille, c'est par ici.

Votre opinion