28.02.2016 à 14:10

Hockey sur glaceIls ont marqué ou manqué le sprint final

Quatre équipes ont lutté à couteaux tirés pour décrocher les deux ultimes places en play-off. Parmi elles, certains éléments ont assuré, d’autres nettement moins.

par
Frédéric Lovis
1 / 10
Denis Hollenstein (attaquant, Kloten Flyers). Trois buts marqués la semaine passée (un contre Lugano, deux vendredi face aux Langnau Tigers): à l'image du capitaine de Berne Martin Plüss, auteur mardi d'un doublé au détriment de GE Servette, celui des Aviateurs a su répondre présent quand il le fallait. Voilà sans doute la qualité première d'un leader, et l'enfant du pays a su en faire preuve quand son club formateur en avait le plus besoin.

Denis Hollenstein (attaquant, Kloten Flyers). Trois buts marqués la semaine passée (un contre Lugano, deux vendredi face aux Langnau Tigers): à l'image du capitaine de Berne Martin Plüss, auteur mardi d'un doublé au détriment de GE Servette, celui des Aviateurs a su répondre présent quand il le fallait. Voilà sans doute la qualité première d'un leader, et l'enfant du pays a su en faire preuve quand son club formateur en avait le plus besoin.

Keystone
Simon Moser (attaquant, Berne, maillot jaune). L'ailier a pesé de tout son poids sur les adversaires quand cela devenait vraiment nécessaire. Auteur du game winning goal mardi face à GE Servette, il a permis à son club de se replacer sur la voie des play-off. Et pourtant, avant ce but capital, il était présenté par la presse d'Outre-Sarine comme le «Sorgenkind» du SCB, l'enfant à problèmes, puisqu'il ne marquait plus depuis six matches.

Simon Moser (attaquant, Berne, maillot jaune). L'ailier a pesé de tout son poids sur les adversaires quand cela devenait vraiment nécessaire. Auteur du game winning goal mardi face à GE Servette, il a permis à son club de se replacer sur la voie des play-off. Et pourtant, avant ce but capital, il était présenté par la presse d'Outre-Sarine comme le «Sorgenkind» du SCB, l'enfant à problèmes, puisqu'il ne marquait plus depuis six matches.

Keystone
Ramon Untersander (défenseur, Berne). L'ex-Biennois est à classer dans la catégorie des héros improbables qui se trouvent au bon moment au bon endroit pour s'accaparer la lumière des projecteurs. Le hockey suisse en a enfanté lors des finales des play-off (Morgan Samuelsson, Robin Leblanc, etc). A l'échelle du match décisif de vendredi contre Lausanne, Untersander appartient à cette catégorie. N'a-t-il pas réussi un doublé à cette occasion?

Ramon Untersander (défenseur, Berne). L'ex-Biennois est à classer dans la catégorie des héros improbables qui se trouvent au bon moment au bon endroit pour s'accaparer la lumière des projecteurs. Le hockey suisse en a enfanté lors des finales des play-off (Morgan Samuelsson, Robin Leblanc, etc). A l'échelle du match décisif de vendredi contre Lausanne, Untersander appartient à cette catégorie. N'a-t-il pas réussi un doublé à cette occasion?

Keystone

C’est officiel depuis vendredi: les Kloten Flyers et Berne vivront les frissons des play-off (face à respectivement Davos et les Zurich Lions), tandis que Lausanne et Ambri rumineront leur échec dans le tour contre la relégation. Ainsi se termine une saison régulière passionnante jusqu’au bout, ou presque.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!