Roumanie – Ils ont volé pour deux millions de dollars de carburant sur une base américaine
Publié

RoumanieIls ont volé pour deux millions de dollars de carburant sur une base américaine

La base militaire américaine de Mihail Kogalniceanu, au bord de la mer Noire, a vu s’«envoler» une grosse quantité de gazole. La police roumaine mène l’enquête.

Le Parquet roumain antimafia a expliqué que «plusieurs personnes ont mis en place, en 2017, un groupe criminel organisé, avec pour but de soustraire du combustible liquide appartenant au gouvernement américain» sur la base militaire de Mihail Kogalniceanu.

Le Parquet roumain antimafia a expliqué que «plusieurs personnes ont mis en place, en 2017, un groupe criminel organisé, avec pour but de soustraire du combustible liquide appartenant au gouvernement américain» sur la base militaire de Mihail Kogalniceanu.

AFP

Les procureurs roumains ont annoncé, mercredi, avoir auditionné sept personnes soupçonnées d’avoir volé pour deux millions de dollars de gazole dans une base militaire américaine, au bord de la mer Noire. Les faits se sont déroulés sur la base militaire de Mihail Kogalniceanu, ainsi que dans d’autres zones destinées à accueillir des exercices militaires.

«Plusieurs personnes ont mis en place, en 2017, un groupe criminel organisé, avec pour but de soustraire du combustible liquide appartenant au gouvernement américain», a annoncé le Parquet antimafia. Le préjudice pour le gouvernement américain, qui a porté plainte, s’élève à deux millions de dollars (1,87 million de francs), selon la même source.

Générateurs visés

Les suspects, dont les agissements se sont poursuivis pendant quatre ans, ont notamment visé les générateurs en service sur cette base, où sont stationnés plusieurs centaines de soldats américains. Aucun détail n’a été fourni sur leur identité.

Mihail Kogalniceanu avait été utilisé comme base arrière et de soutien par l’armée américaine en 2003, pendant la guerre en Irak, avant d’accueillir, à partir de 2014, un centre de transit militaire lors du retrait des soldats américains d’Afghanistan, ainsi que de nombreux exercices militaires conjoints.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires