Actualisé

WashingtonIls remplacent les panneaux «km 69» par «km 68.9»

Les ados les volent à cause de la référence sexuelle. Mais l'État a trouvé la parade.

par
Michel Pralong
C'est tout aussi précis, mais si le kilométrage est moins rond. Et ça ne veut rien dire dans une chambre à coucher.

C'est tout aussi précis, mais si le kilométrage est moins rond. Et ça ne veut rien dire dans une chambre à coucher.

Capture WIVB Channel

L'objectif est de faire une blague salace, mais le phénomène ne fait pas du tout rire le département des Transports de l'État de Washington. Le long de ses routes, on compte 8245 panneaux indiquant à quel kilomètre on se trouve. Et, selon le «Seattle Times», 200 sont manquants. Essentiellement ceux dont le nombre inscrit dessus peut faire référence à quelque chose d'autre. Dont 69, qui n'est pas un endroit où se produisent de nombreux tête-à-queue mais qui est le nom donné à une position sexuelle.

Selon les autorités, les adolescents trouvent drôles de voler ces panneaux et les accrocher ensuite dans leur chambre à coucher. Pour les autorités, non seulement c'est du vandalisme (leur remplacement coûte 1000 dollars pièce), mais cela peut aussi mettre en danger la vie d'autrui, car ces panneaux servent notamment à savoir dire aux secours, en cas d'accident, où l'on se trouve pour qu'ils puissent rapidement venir sur place. Le délit peut être puni de 90 jours de prison ou 1000 dollars d'amende.

L'État, plutôt que de se fatiguer à remplacer systématiquement les panneaux volés, a trouvé plusieurs parades. La plus simple, laisser un trou dans le balisage, aucun signe ne venant s'intercaler entre le «km 68» (mile en fait, évidemment) et le «km 70». Mais afin de pouvoir tout de même renseigner plus précisément l'automobiliste sur son emplacement, des panneaux spéciaux «km 68.9» ont aussi été installés.

Le 420 est aussi une cible

Le 69 n'est pas le seul nombre prisé par les voleurs facétieux. Autre cible de choix: le «km 420». Car c'est une référence à la consommation de cannabis. L'expression tirerait son origine d'un groupe d'ados qui, en 1971, se réunissaient pour fumer des joints à 16 h 20 (4:20). Plusieurs États américains voient ces panneaux se faire dérober, comme au Colorado, par exemple. Qui, comme Washington, a donc créé des panneaux «km 419.9».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!