Bienne: Ils se mettent à trois pour lui voler son téléphone portable

Publié

BienneIls se mettent à trois pour lui voler son téléphone portable

Une agression s’est produite devant le Stade de la Gurzelen, temple de la culture alternative. La victime et ses agresseurs sortaient du même endroit.

par
Vincent Donzé
L’agression s’est déroulée lundi dernier devant le stade de la Gurzelen, utilisé à Bienne pour des activités alternatives réduites dès l’automne.

L’agression s’est déroulée lundi dernier devant le stade de la Gurzelen, utilisé à Bienne pour des activités alternatives réduites dès l’automne.

lematin.ch/Vincent Donzé

La saison se termine au stade de la Gurzelen, recyclé en temple de la culture alternative avec des résidents, comme des musiciens ou des peintres, mais aussi avec des activités de tout poil, comme du tennis sur gazon et de skateboard sur une rampe. C’est là, à côté du stade, qu’une agression s’est produite lundi en début de soirée: à 18 h 50, un jeune homme a été attaqué par trois personnes.


Aujourd’hui, la police cantonale bernoise lance un appel à témoins: «Selon les éléments actuels, le jeune adulte est sorti du stade de la Gurzelen par le portail principal sur l’Allée de la Champagne», détaille le Ministère public régional Jura bernois-Seeland.

«Soudainement et alors qu’il téléphonait, il a été agressé par trois personnes sortant également du stade», rapporte la police. La victime au sol, son téléphone portable lui a été dérobé.

Des dreadlocks


Selon les déclarations de la victime, les auteurs sont de couleur de peau foncée, de stature svelte et mesurent environ 170 cm. Ils portent des dreadlocks et étaient habillés en couleurs sombres.

Les trois agresseurs se seraient enfuis en direction de la fabrique Omega, là où la compagnie Swatch réside aussi, dans un bâtiment évoquant un dragon.

Avec l’arrivée de l’automne, le stade n’est plus guère fréquenté, mais dans les tribunes abritées, côté nord, des jeunes se réunissent parfois par petits groupes, tandis que des enfants jouent au foot sur une moitié de terrain.

Le bar géré à l’entrée par une association africaine n’est plus guère fréquenté. Le stade dispose de deux accès, fermés chaque soir à 22 heures.

Ton opinion

34 commentaires