19.11.2020 à 19:05

Voile«Imaginez-vous de nuit sur la route à 40 km/h, feux éteints»

Le skipper genevois Alan Roura vous emmène avec lui pour son deuxième Vendée Globe au travers de sa chronique régulière pour «LeMatin.ch». Aujourd’hui, deuxième épisode.

von
Alan Roura

Nous voila dans le sud du Cap-Vert, et bientôt le Pot-au-noir, la Zone de Convergence Intertropicale entre hémisphères nord et sud. Autant dire que ça va swinguer!

Tout va très bien à bord, même si la fatigue des premiers jours commence à se faire sentir. Le début de course n'a pas été de tout repos, avec pas mal de casses dans la flotte. Je touche du bois mais jusqu’ici, rien à déclarer pour La Fabrique.

La suite s'annonce compliquée, avec une descente assez lente le long du Brésil. La course n'a déjà pas été très rapide jusque là, je suis loin de mon timing des 80 jours, mais il ne faut pas baisser les bras. Le Vendée Globe, c'est long et tout peut arriver.

Ici il fait 30 degrés, un truc à vous chopper un coup de soleil en 5 minutes, il faut faire attention. Du coup je reste sous la casquette de mon bateau, bien à l'abri et surtout au frais!

On a aussi toujours pas mal de trafic maritime par ici, il faut être vigilant car même si on n’est pas nombreux, vous pouvez être sûrs qu'on fait toujours une route de collision à un moment ou à un autre. Le souci, c'est que le bateau fait énormément de bruit donc je n'entends mon réveil et mes alarmes qu'une fois sur deux. Et dehors, on ne voit rien avec les jets d'eau qui vient s’écraser sur le pont. Ajoutez à ça une nuit presque noire et imaginez-vous sur la route à 40 km/h, feux éteints. Vous y êtes? C’est génial!!!

Autrement, je fais route en charmante compagnie, depuis 2 jours à côté d’Isabelle Joschke et Clarisse Crémer. Même si la distance en latéral ne nous permet pas de pouvoir communiquer par radio VHF, ça fait du bien de savoir qu'il y a d'autres coureurs pas trop loin, surtout que ce sont là de supers navigatrices. Ça me booste pour essayer de les tenir au maximum en faisant marcher le bateau à 200%.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Marinière

20.11.2020 à 13:21

Bon, elle est large quand même la route... Et 18e c'est très suisse, même classement que Lüthi.

Alain Coulas

20.11.2020 à 01:39

Beaucoup de buzz pour une 18e place...

GradInNord

19.11.2020 à 21:22

Je roule aussi sens fares quant je rentres de la faite des vents d'anges.