Suisse: Impôts: les Suisses pourront déduire davantage sur leurs primes maladie
Publié

SuisseImpôts: les Suisses pourront déduire davantage sur leurs primes maladie

Ce coup de pouce en faveur des citoyens entraînera une baisse de recettes de 400 millions de francs pour la Confédération.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

VQH

Un couple marié va bientôt pouvoir déduire de ses impôts un maximum de 6000 francs de primes maladie, contre 3500 aujourd’hui (lire encadré). Le Conseil fédéral a proposé, ce mercredi, de relever les déductions pour les primes d’assurance et les intérêts des capitaux d’épargne dans le cadre de l’impôt fédéral direct.

Cette proposition du conseiller national Jean-Pierre Grin (UDC/VD) entraînera une diminution des recettes de l’impôt fédéral direct, estimée à quelque 400 millions de francs par an. Ce manque à gagner sera supporté par la Confédération à raison d’environ 315 millions et par les Cantons pour environ 85 millions. Le gouvernement qualifie d’inquiétantes ces baisses de recettes compte tenu de la situation financière de la Confédération et des Cantons.

Les déductions en détail

L’UDC Suisse salue la mise en œuvre de cet allégement pour les ménages, estimant que «l’inflation fait fondre le pouvoir d’achat de la population suisse comme beurre au soleil». Réaction diamétralement opposée du côté du PS: «La solution envisagée est absurde: environ la moitié de la population ne paie pas d’impôt fédéral direct. Augmenter les déductions ne profiterait donc qu’aux personnes les plus aisées, en plus de priver les caisses de l’État de 400 millions de francs par année», écrit dans un communiqué le vice-président du parti, le Vaudois Samuel Bendahan.

(Comm/jba)

Votre opinion

2 commentaires