CarPostal: Incendie à Coire: plus de 7,5 millions de dégâts
Publié

CarPostalIncendie à Coire: plus de 7,5 millions de dégâts

Le dépôt des cars postaux à Coire a brûlé. Vingt bus ont été détruits, soit presque la moitié de la flotte du site de la capitale grisonne.

Plusieurs explosions mineures semblent s'être produites dans le garage des cars postaux à Coire .

Le montant des dégâts de l'incendie qui a ravagé le garage des cars postaux à Coire mercredi soir atteint 7,5 millions de francs pour les seuls véhicules. Vingt bus ont été détruits, soit presque la moitié de la flotte du site de la capitale grisonne.

Malgré ces pertes conséquentes, CarPostal a déployé de gros moyens pour que le service puisse être assuré de manière fiable durant les jours qui viennent, a communiqué jeudi la compagnie de transport du géant jaune. Et elle travaille «d'arrache-pied» pour organiser la flotte de remplacement dans les semaines à venir.

«Des chauffeurs de CarPostal se sont rendus à Coire avec des véhicules d'autres régions des Grisons et des régions voisines pendant la nuit», a déclaré la porte-parole Katharina Merkle à l'agence de presse Keystone-ATS. Dans le cas où l'entreprise manquerait de bus, elle se tournera vers d'autres transporteurs.

Cinquantaine de personnes évacuées

Alertés vers 21h00 mercredi, une centaine de pompiers sont intervenus en masse, en provenance de Coire et des environs, pour maîtriser et éteindre l'incendie. Au total, près d'une cinquantaine de personnes ont été évacuées des habitations adjacentes. Des témoins ont entendu des petites explosions durant l'incendie.

Le dépôt des cars postaux où se trouvait une station-service est entièrement détruit. Les pompiers sont toutefois parvenus à protéger cette dernière qui, selon les premières constatations, n'a été endommagée qu'en surface.

Policier à l'hôpital

En plus de la vingtaine de cars postaux, des véhicules à réparer ainsi que des véhicules privés des employés garés sur le site ont brûlé. Les flammes ont encore endommagé des véhicules stationnés à proximité. Un policier a été admis à l'hôpital pour des difficultés respiratoires. Il a pu rentrer chez lui jeudi matin, précise un porte-parole de la police municipale.

La zone a été bouclée. En collaboration avec le Ministère public, la police cantonale grisonne a ouvert une enquête afin d'établir les circonstances de l'incendie.

(ats)

Votre opinion