Publié

GenèveIncendie de la Servette: l'enquête rouverte?

Le Ministère public genevois avait classé l'affaire de l'incendie de la Servette, survenu à Genève l'an passé. Un recours a été déposé.

L'incendie était survenu en mars 2018.

L'incendie était survenu en mars 2018.

Keystone

L'enquête sur l'important incendie dans le quartier de la Servette, à Genève, en mars 2018, pourrait être rouverte. Un recours a été déposé à la suite du classement de l'affaire par le Ministère public genevois.

Ce recours a été transmis à la Chambre pénale par Locatel, un commerce d'appareils électroménagers basé à la rue de la Servette. Des actes d'enquête ont été écartés «à tort et prématurément» par le Ministère public, estime l'avocat de cette entreprise, Marc Lironi, confirmant à Keystone-ATS une information de la «Tribune de Genève».

Plainte pénale

Locatel avait déposé une plainte pénale contre inconnu après le sinistre. Mais le Ministère public a décidé de classer l'affaire en juin, faute de piste. Marc Lironi se demande néanmoins pourquoi certaines auditions n'ont pas été menées, comme celles des personnes blessées dans l'incendie, du concierge ou de la régie de l'immeuble.

Un rapport d'expertise, cité par la «Tribune de Genève», conclut qu'une intervention humaine est à l'origine de l'incendie. Les experts n'ont toutefois pas pu dire s'il s'agissait d'une action intentionnelle ou non.

L'incendie s'était déclaré le 11 mars 2018, ravageant les combles d'une rangée d'immeubles à la rue de la Servette. Il n'avait pas fait de blessé grave, mais causé d'importants dégâts et contraint une centaine de locataires à être provisoirement relogés. Le sinistre avait mobilisé plus de 200 intervenants, dont 130 pompiers.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!