Publié

FootballIncidents Serbie-Albanie: l'UEFA examine l'appel (PRESENTATION)

L'appel des fédérations de Serbie et d'Albanie, sanctionnées après les graves incidents survenus lors du match de qualification à l'Euro-2016 entre leurs deux équipes nationales le 14 octobre à Belgrade, doit être examiné mardi par l'instance d'appel de l'UEFA.

L'instance disciplinaire de l'UEFA avait décidé, en première instance le 24 octobre, d'accorder à la Serbie la victoire 3 à 0 suite à l'arrêt définitif de la rencontre à la 41e minute, tout en la privant des 3 points du succès et en lui infligeant deux matches à huis clos. Les deux fédérations, albanaise et serbe, ont aussi été condamnées à verser une amende de 100.000 euros chacune. Le match avait été interrompu quelques minutes avant la pause, alors que le score était de 0-0. Les deux pays se rejettent la responsabilité de l'envahissement du terrain et des échanges de coups entre joueurs et supporteurs. Les faits s'étaient produits après le survol du stade par un drone auquel était accroché un drapeau d'une carte de la "Grande Albanie", projet nationaliste visant à regrouper dans un même Etat les communautés albanaises des Balkans, alors que la rencontre se disputait sans supporteurs albanais sur recommandation de l'UEFA. L'apparition de cet étendard avait mené à une explosion de colère des supporteurs serbes dont certains ont lancé des fumigènes et d'autres objets sur la pelouse. Une énorme bousculade s'était ensuite produite avec des scènes de pugilat entre joueurs et spectateurs. Les deux nations entretiennent dans la région des relations toujours délicates en raison de différends historiques et récents. Le Kosovo, ex-province serbe peuplée en majorité d'Albanais, a proclamé unilatéralement son indépendance en février 2008. Cette décision, adoptée avec le soutien des États-Unis et de la plupart des pays membres de l'Union européenne, intervenait après des bombardements aériens menés par l'Otan contre la Serbie au printemps 1999, visant à mettre un terme à la répression serbe contre la guérilla indépendantiste et la population civile kosovares albanaises. L'Albanie et la Serbie figurent dans le groupe I des éliminatoires de l'Euro-2016, dominé par le Danemark, suivi du Portugal. L'Albanie, qui a réussi l'exploit d'aller s'imposer au Portugal début septembre (1-0), occupe la 3e place du groupe avec 4 points. ebe/yk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!