Football (ou presque): Infantino n'aurait pas pu plus mal tirer son corner
Actualisé

Football (ou presque)Infantino n'aurait pas pu plus mal tirer son corner

«Ne la joue surtout pas comme Infantino». Tel pourrait être le titre de cette séquence rocambolesque tournée dans le cadre du congrès de la FIFA à Paris. Interdit de (trop) se moquer.

par
Grégory Beaud

Heureusement pour Gianni Infantino que l'élection au poste de président du football mondial ne requiert pas de savoir tirer un corner. Sinon le Valaisan n'aurait probablement pas été réélu cette semaine pour un second mandat à la tête de la FIFA. En marge de l'ouverture de la Coupe du monde féminine, le président du football mondial a été invité à taper dans le ballon au cours d'un match d'entraînement. Sous les yeux de plusieurs caméras, il est allé tirer un corner. Son intérieur de l'extérieur du pied (ou l'inverse l'image est furtive) a terminé sa course... trois mètres derrière le but adverse. Un merveilleux moment de football.

Votre opinion