Publié

Crue du TibreInondations dans la banlieue de Rome

Après les pluies diluviennes de ces derniers jours dans le centre de l'Italie, la capitale vivait mercredi une crue exceptionnelle du Tibre.

1 / 8
La ville d'Orte près de Rome.

La ville d'Orte près de Rome.

Keystone
La ville d'Orte près de Rome.

La ville d'Orte près de Rome.

Keystone
La ville d'Orte près de Rome.

La ville d'Orte près de Rome.

Keystone

Rome a vécu mercredi matin une crue exceptionnelle du Tibre. Elle a entraîné des inondations dans des quartiers de la banlieue nord de la ville, même si les températures dans la capitale italienne se situent autour de 22 degrés depuis 48 heures et qu'il n'y pleut plus depuis dimanche.

Cette crue est due à l'arrivée d'une grande masse d'eau de l'Ombrie, une région voisine où il a beaucoup plu depuis samedi ainsi qu'à l'ouverture des vannes d'une digue proche de la capitale pour soulager la pression de l'eau, ont indiqué des experts de la protection civile. L'Aniene, une autre rivière, plus petite, traversant Rome est également en crue et la circulation dans les quartiers périphériques est devenu très difficile.

Amélioration dans le nord

Dans le centre de l'Italie, durement touché ces derniers jours par une vague d'intempéries qui a fait quatre morts en Toscane, la situation s'améliore progressivement, la pluie ayant cesser de tomber depuis mardi.

Une partie de la principale autoroute du pays, la A1 qui relie Rome à Milan et qui avait été fermée en Toscane en raison des inondations, a été rouverte pour les voitures mais pas pour les poids-lourds.

L'électricité a été rétablie chez la majeure partie de la population dans les provinces toscanes les plus durement touchées, même si les intempéries ont causé d'importants dégâts matériels. Les prévisions météo étaient favorables pour la journée de mercredi avec du soleil attendu sur toute la péninsule.

Une nouvelle perturbation devrait arriver jeudi sur les régions du sud de l'Italie et la Sicile, mais bien plus faible que celle ayant frappé le centre et le nord du pays depuis samedi.

(afp/ats)

Ton opinion