Publié

InformatiqueIntel a réalisé des résultats records en 2011

Numéro un mondial des microprocesseurs, Intel a réalisé en 2011 un bénéfice net record, en hausse de 13% à 12,9 milliards de dollars.

Le numéro un mondial des microprocesseurs, Intel, a publié jeudi un bénéfice net annuel "record".

Le numéro un mondial des microprocesseurs, Intel, a publié jeudi un bénéfice net annuel "record".

Le numéro un mondial des microprocesseurs, Intel, a publié jeudi un bénéfice net annuel "record", en hausse de 13% à 12,9 milliards de dollars (11,4 milliards de francs), appuyé sur un quatrième trimestre meilleur que prévu en dépit d’un avertissement sur résultats lancé il y a un mois.

Le bénéfice net trimestriel a progressé de 6% à 3,4 milliards de dollars. Rapporté au nombre d’actions et hors éléments exceptionnels, il a dépassé les attentes à 68 cents (contre 61 attendus). Le chiffre d’affaires annuel, également record, a bondi de 24% à 54 milliards de dollars, alors que celui du trimestre a progressé de 21% à 13,9 milliards de dollars.

"2011 a été une année exceptionnelle pour Intel", a souligné le directeur général Paul Otellini.

"Le groupe a eu une performance remarquable, en faisant progresser le chiffre d’affaires de plus de 10 milliards de dollars, et en éclipsant tous les records précédents en termes de recettes et de bénéfices", a-t-il ajouté.

C’est la deuxième année consécutive que le chiffre d’affaires progresse de plus de 20%. "Avec des produits et des technologies formidables en préparation pour 2012, nous sommes ravis des occasions de croissance que représentent les ultrabooks (ndlr: des ordinateurs à la fois ultra portables et puissants), les centres de données, la sécurité et le lancement de téléphones portables et de tablettes fonctionnant avec (les puces) Intel", a conclu Paul Otellini.

L’action gagnait 0,66% à 25,63 dollars dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse à New York.

Alors qu’il y a un mois le groupe de Santa Clara (Californie, ouest des Etats-Unis) avait indiqué qu’il était une victime collatérale des inondations en Thaïlande, pays grand producteur de disques durs, jeudi le directeur financier Stacy Smith a souligné que malgré tout, les ventes d’ordinateurs avaient bien résisté.

"Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre a souffert des inondations en Thaïlande et de la pénurie de disques durs qu’elles ont entraînée", ce qui a débouché, chez les clients d’Intel, sur une baisse d’achat concomitante de tous les composants.

Mais "en dépit de cette réduction dans les niveaux de stocks, nous croyons que la pénurie n’a pas eu d’impact sur les ventes réelles d’ordinateurs au quatrième trimestre, avec des tendances conformes aux attentes pour la demande".

En fin de compte, le recul des recettes de l’automne par rapport à l’été a été limité à 2%. Intel prévoit que les conséquences des inondations se feront encore sentir au premier, voire au deuxième trimestre, avec normalisation en fin d’année.

Vivek Arya, analyste chez Bank of America Merrill Lynch, a noté que les ventes trimestrielles avaient bénéficié notamment de la croissance de l’activité de composants pour serveurs et centres de données.

Le groupe a avancé une prévision de chiffre d’affaires pour le trimestre en cours conforme aux attentes, entre 12,3 et 13,3 milliards de dollars, correspondant à un déclin de 8% par rapport au trimestre écoulé.

"Ce déclin dépasse un peu le repli saisonnier annuel, car nous prévoyons que nous continuerons à souffrir de la pénurie de disques durs au premier trimestre", a indiqué Stacy Smith.

Pour l’ensemble de l’année 2011, Stacy Smith a noté que le chiffre d’affaires avait été porté par "la forte croissance à deux chiffres dans les marchés émergents, la Chine devenant le pays numéro un mondial pour la consommation de PC, et également par la forte croissance en volume du marché des entreprises".

Quant à l’année qui commence, il table sur une progression entre 6 et 9% du chiffre d’affaires, ce qui dépasse nettement les attentes des analystes (+2,3%).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!