Interdites d’enseigner, des partisanes de Poutine font recours

Actualisé

BâleInterdites d’enseigner, des partisanes de Poutine font recours

Sanctionnée, une association bâloise proche du Kremlin veut continuer à dispenser des cours aux élèves.

par
J.Z
1 / 3
Le symbole «Z» présent à la Fête fédérale de lutte avait fait polémique.

Le symbole «Z» présent à la Fête fédérale de lutte avait fait polémique.

Instagram
Russkij Basel dispensait des cours de langue et de culture à des élèves russophones.

Russkij Basel dispensait des cours de langue et de culture à des élèves russophones.

Twitter
Les partisanes ont fait recours contre cette décision.

Les partisanes ont fait recours contre cette décision.

Twitter

Publiées sur les réseaux sociaux, des photos prises lors de la Fête fédérale de lutte en août dernier à Pratteln (BL) avaient fait grand bruit. Elles montraient des membres de l’association Russkij Basel fièrement vêtues d’habits traditionnels russes, l’une d’elles arborant le fameux «Z» symbole de soutien à l’armée russe.

Alors qu’elle dispensait depuis des années des cours de langue et de culture à des enfants russophones, Russkij Basel s’était vue interdire d’enseigner aux élèves bâlois. Une décision qui fait désormais l’objet d’un recours en justice de la part de l’association, rapporte le «SonntagsBlick».

Liens avec le Kremlin

Alors que Russkij Basel se dit politiquement neutre, les recherches du média alémanique montrent tout le contraire. Sur les réseaux sociaux, des membres font ainsi de la véritable propagande de guerre. On peut les voir notamment poser aux côtés de Loups de la nuit, un club de motard pro-Poutine qui soutient officiellement l’invasion russe en Ukraine.

L’association présente également une véritable proximité avec le Kremlin. Selon le «SonntagsBlick», sa présidente avait reçu en 2020 une médaille d’honneur directement de la part du Ministère de la défense à Moscou.

Côté bâlois, il reste désormais à la justice de décider si le retrait à l’association de l’autorisation d’enseigner était justifié ou non.

Ton opinion

31 commentaires