Actualisé

GrèveInternet se mobilise contre la loi anti-piratage

Google et d'autres géants du net ont rejoint Wikipédia pour protester en ligne contre le Stop Online Piracy Act. Le projet de loi est vu comme une censure d’internet.

par
Simon Koch

Ce 18 janvier 2012 restera peut-être dans les mémoires comme le jour où internet s’est rebellé. Rebellé contre deux propositions de loi qui visent à combattre le piratage en ligne, le «Stop Online Piracy Act» (SOPA) et «Protect IP Act» (PIPA). Ces textes, dont le premier est débattu aujourd’hui à Washington, ont reçu le soutien de Hollywood, de l’industrie musicale et de la Chambre de commerce américaine.

Votre opinion