Tennis: Intraitable, Novak Djokovic continue son récital

Actualisé

TennisIntraitable, Novak Djokovic continue son récital

Le Serbe est déjà qualifié pour les demi-finales après sa victoire à nouveau très convaincante contre Andrey Rublev à Turin (6-4 6-1).

par
Mathieu Aeschmann
Le jour de repos n’a pas transformé Novak Djokovic.

Le jour de repos n’a pas transformé Novak Djokovic.

AFP

Le jour de repos n’a pas transformé Novak Djokovic. Opposé à Andrey Rublev (ATP 7), mercredi après-midi lors du choc des vainqueurs du groupe rouge, l’homme aux 21 titres du Grand Chelem a marqué encore un peu plus son territoire au Pala Alpitour de Turin.

Peut-être un peu moins flamboyant que lors de son premier set, lundi, face à Tsitsipas, le Serbe a anesthésié la frappe et la confiance du Moscovite avec une maîtrise digne de ses meilleures années. Pour faire simple, Novak Djokovic s’est mis à l'abri en une vingtaine de minutes.

Un break clinique pour conclure la première manche (6-4) et sa copie conforme, deux jeux plus tard en thésaurisant sur la frustration de Rublev. L’affaire était pliée. Si Stefanos Tsitsipas bat Daniil Medvedev ce soir (21h), «Djoko» ira même se coucher avec la certitude de terminer premier de son groupe.

Parfaitement réglé

Le plus intéressant, en ce mercredi après-midi, ne se lisait donc pas au tableau d’affichage. Pour profiter du spectacle, il fallait fixer un côté et profiter du coup de raquette et des choix de Novak Djokovic. Un exemple? Sur la balle de set, le Serbe choisissait de reculer de 50 cm sa position en retour pour s'alléger vers l’avant et littéralement bondir dans la première balle du Russe. Résultat, un retour de revers long de ligne gagnant irréel. Le ratio «beauté-efficacité» ne saurait être plus élevé!

Voilà donc Novak Djokovic exactement où il voulait être: qualifié, parfaitement réglé et visiblement heureux à Turin où ses enfants ont fait le show dans les tribunes du Pala Alpitour. Quant à Andrey Rublev, il a certes explosé sur la fin. Mais sa régularité à l’échange durant la première manche devrait lui permettre de jouer sa carte pour une place en demi-finales, vendredi face à Stefanos Tsitsipas.

Ton opinion