26.04.2015 à 08:53

footIran: fin du feuilleton Queiroz, qui reste sélectionneur

Téhéran, 26 avr 2015 (AFP) - Le Portugais Carlos Queiroz a mis fin à un feuilleton de plusieurs semaines en annonçant qu'il restait sélectionneur de l'Iran après avoir quitté son poste en mars, rapportent dimanche les médias iraniens.

La tragi-comédie durait depuis le 21 mars, quand le sélectionneur et le président de la Fédération Ali Kaffashian avaient annoncé la fin de leur collaboration après près de quatre ans et une participation à la Coupe du monde au Brésil l'été dernier. Queiroz, ancien entraîneur du Real Madrid, avait évoqué des "pressions" extérieures pour expliquer la séparation alors que son contrat avait été prolongé jusqu'en 2018. Le sélectionneur, âgé de 62 ans et très populaire auprès des supporteurs iraniens, avait également dénoncé le manque de soutien du ministère des Sports, notamment financier. Il avait été empêché de quitter le territoire pour diriger deux matches amicaux en Europe fin mars, en raison d'arriérés d'impôts que la Fédération s'était engagée à régler. Il avait pu rejoindre ses joueurs puis revenir en Iran et les réunions se succédaient depuis début avril pour trouver une issue à sa situation. "Heureusement, tout a été résolu et M. Queiroz va préparer l'équipe nationale pour le Mondial-2018", a affirmé Ali Kaffashian, cité par le quotidien anglophone Tehran Times à l'issue d'une ultime réunion de conciliation samedi. L'objectif est une qualification pour les 8e de finales, un stade que l'Iran n'a jamais atteint en quatre participations à un Mondial (1978, 1998, 2006, 2014), selon le président de la Fédération. "La réunion a été très positive avec le représentant du ministère des Sports", a pour sa part affirmé le Portugais, ancien adjoint d'Alex Ferguson à Manchester United. "Notre priorité est la qualification pour la Coupe du monde et nous avons besoin du soutien de la Fédération et du ministère pour nous préparer aux grands évènements", a-t-il ajouté. Reza Hosnikhu, le représentant du ministère, a exprimé son appui au Portugais affirmant que "celui qui n'aime pas (cette décision) peut quitter la Fédération puisque le ministère a décidé de poursuivre avec M. Queiroz". L'Iran a été placé dans le groupe D des qualifications asiatiques pour le Mondial-2018, avec Oman, l'Inde, le Turkménistan et Guam. cyj/ig

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!