Enfant - Irina Shayk: «Bradley Cooper est un père impliqué»
Publié

EnfantIrina Shayk: «Bradley Cooper est un père impliqué»

Le mannequin russe s’est confié sur sa parentalité et sur sa relation avec son ancien compagnon.

Le couple s’est séparé en 2019.

Le couple s’est séparé en 2019.

AFP

Irina Shayk a entièrement confiance en son ex-petit ami Bradley Cooper pour élever leur fille, Lea De Seine. Bien qu’elle se soit séparée de l’acteur et réalisateur en 2019, la mannequin russe n’a aucune difficulté à partager la garde de la fillette de quatre ans avec lui.

«C’est un père à part entière, pas de nounou, a-t-elle déclaré à «Highsnobiety». Lea est partie en vacances avec lui pendant près de deux semaines. Je n’ai pas eu besoin de les appeler une seule fois. »

Elle a également expliqué qu’elle et Bradley doivent être «très stricts» avec leur fille. «Quand elle a fini de manger, elle se lève de table, prend son assiette, dit «merci». Sans «s’il vous plaît» ou «merci», elle n’obtient rien», a-t-elle ajouté.

Omniprésence des paparazzi

Et la star a essayé d’expliquer à sa fille à quel point elle avait de la chance car sa maman n’était pas autant gâtée quand elle était petite. «C’est difficile, car elle a tellement de jouets. J’avais une poupée, et j’ai toujours cette poupée. Blonde, yeux bleus, grosse poupée russe. Ma grand-mère lui faisait des vêtements. Et j’explique toujours (à Léa): «Regarde, c’est ma poupée. Je n’en avais qu’une.» Ou parfois: «Tu as ce bonbon. J’avais des bonbons seulement à Noël.»

Irina Shayk doit également rassurer sa fille chaque fois qu’elle est perturbée par l’omniprésence des paparazzi. «Parfois, ma fille a peur, elle voit les paparazzi à des kilomètres de distance. Nous avons dû lui expliquer, genre: «Ils font juste leur travail. En vendant des photos, ils gagnent leur vie. Tu n’as pas à avoir peur.»

(Cover Media)

Votre opinion