Basket: Irving et James brillent, le Thunder fait chuter les Nuggets

Publié

BasketIrving et James brillent, le Thunder fait chuter les Nuggets

Les deux superstars, auteurs de 38 et 37 points, ont fait gagner Brooklyn et les Lakers, à Golden State et Portland, dimanche en NBA.

Le vétéran est toujours au sommet de la Ligue.

Le vétéran est toujours au sommet de la Ligue.

Getty Images via AFP

Voilà six matches que les Nets jouent sans Kevin Durant, blessé à un genou. Il fallait donc après quatre revers que Irving prenne le relais en attaque. Ce qu’il a brillamment fait chez le Jazz vendredi (48 pts) et cette fois encore chez les Warriors, pour le deuxième succès d’affilée des siens (120-116). Adroit (12/22 dont 5/7 derrière l’arc), il a trouvé en Nick Claxton un guerrier dans la raquette (24 pts, 15 rbds, 3 contres) et délivré sa 9e passe décisive à Royce O’Neale (16 pts), qui a mis un tir crucial à longue distance à 28,5 secondes de la fin.

Six minutes plus tôt, Golden State menait encore de 13 unités, avant de s’effondrer en encaissant un 27-10 rédhibitoire, sans que Stephen Curry (26 pts, 7 passes) y remédie. Les Warriors glissent en 10e position, deux rangs au-dessus des Lakers, vainqueurs chez les Blazers (121-112), malgré un énorme trou d’air au deuxième quart-temps, perdu (45-13).

Gilgeous-Alexander décisif

Un temps menés de 25 unités, ils ont réussi un comeback spectaculaire, initié par l’inévitable LeBron James, toujours aussi adroit (14/24, 11 rbds, 4 passes). Il ne manque plus que 224 unités à «LBJ» pour devenir le meilleur marqueur de l’histoire devant Kareem Abdul-Jabbar (38’387). A ses côtés, Thomas Bryant a été au diapason (31 pts, 14 rbds).

A Denver, l’absence de Nikola Jokic, touché à l’ischio-jambier gauche, a été préjudiciable aux Nuggets face à Oklahoma City (11e), en regain de forme puisque ce succès (101-99) est le cinquième en six matches. Shai Gilgeous-Alexander a une nouvelle fois été déterminant pour le Thunder avec 34 points, dont ce panier à mi-distance décisif, réussi à 9 secondes du terme. Jamal Murray (26 pts, 9 passes) a lui manqué le shoot égalisateur, juste avant le buzzer.

Denver conserve malgré tout son avance sur son dauphin Memphis, dont le réveil a été trop tardif à Phoenix (112-110). Les Grizzlies ont en effet accusé jusqu’à 29 unités de retard dans le troisième quart-temps, bousculés par des Suns retrouvant en leurs rangs Chris Paul, convaincant (22 pts, 11 passes) pour son retour après sept matches manqués en raison d’une blessure à la hanche. Mikal Bridges a également contribué (24 pts). Ja Morant (27 pts) et Desmond Bane (24 pts) ont vainement sonné la révolte pour Memphis, qui marque le pas avec cette deuxième défaite d’affilée.

Leonard revient fort

Les Clippers, portés par Kawhi Leonard en verve avec 30 points, ont eux fait forte impression chez les Mavericks de Luka Doncic (112-98). Leonard, qui s’était rompu le ligament croisé antérieur du genou droit lors des play-offs 2021, a fait son retour en octobre dernier, presque 500 jours plus tard. Et il lui aura fallu une bonne moitié de saison pour revenir au top. Sur les sept derniers matches, il tourne à 29,8 points de moyenne, à presque 56% de réussite aux tirs.

Dans son sillage et celui du remplaçant Norman Powell, auteur de 11 de ses 19 points dans le dernier quart-temps, moment auquel ils ont fait la différence, les Clipps ont réalisé une de leurs performances les plus abouties de la saison. En face, Luka Doncic n’a pas démérité (29 pts, 10 rbds), mais il s’est montré trop maladroit (9/21). Ses Mavs restent 5e à l’Ouest, désormais talonnés par... les Clippers (6e).

Au-dessus d’eux demeurent les Pelicans (4e), malgré un quatrième revers d’affilée concédé à Miami (100-96).

(AFP)

Ton opinion