Publié

footItalie/22e journée: Première victoire pour l'AS Rome version Spalletti

Rome, 30 jan 2016 (AFP) - L'AS Rome a décroché samedi sa première victoire depuis le retour de Luciano Spalletti à sa tête en battant le relégable Frosinone 3-1 lors de la 22e journée, avec notamment un but de sa recrue Stephan El Shaarawy.

Après un nul contre le Hellas Vérone et une défaite face à la Juventus Turin, Spalletti avait vraiment besoin d'un succès. Il est venu logiquement samedi, la Roma, même en reconstruction, étant vraiment trop forte pour Frosinone. Les Romains, qui restent cinquièmes à trois points du podium en attendant les matches de dimanche, se sont tout de même fait un peu peur et le chantier semblait encore immense à la pause quand les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur le score de 1-1. La Roma avait ouvert la marque par Nainggolan. Le Belge a été replacé plus haut sur le terrain par Spalletti, presqu'en N.10. Il reste pourtant un guerrier et c'est en taclant en pleine surface qu'il a ouvert le score (19e). Mais cinq minutes plus tard, Ciofani égalisait et renvoyait les Giallorossi à leurs doutes (24e). Après la pause, l'équipe de la capitale italienne reprenait l'avantage grâce à ses recrues. Le Bosnien Zukanovic centrait de la gauche pour El Shaarawy qui marquait d'une belle talonnade (48e). L'attaquant italien, qui n'a pas marqué le moindre but en Ligue 1 d'août à janvier avec Monaco, a donc trouvé l'ouverture dès son premier match romain. En fin de partie c'est Pjanic qui tuait le match en profitant d'une belle passe en profondeur de Totti (84e). Dimanche, la 23e journée se poursuivra avec la réception d'Empoli par le leader Naples, qui s'est fait une belle frayeur cette semaine avec la blessure, finalement sans gravité, de Gonzalo Higuain lors d'un match amical. La Juventus, dauphine du Napoli, tentera de son côté d'obtenir sur la pelouse du Chievo Vérone une 12e victoire d'affilée. La Fiorentina (3e) sera également en déplacement, face au Genoa. Et en soirée, les regards se tourneront vers Milan où se tiendra le traditionnel "derby de la Madonnina" entre l'Inter et l'AC Milan. Avec seulement cinq points en cinq matches, l'Inter a glissé à la quatrième place. Les Rossoneri sont eux toujours aussi irréguliers et ne parviennent pas à décoller de la 6e place. stt/sk

(AFP)

Ton opinion