14.03.2015 à 12:39

footItalie - 27e journée: Commence la lutte pour la deuxième place (PRESENTATION-ACTUALISATION)

La Juventus Turin semblant hors de portée en tête, la bataille pour la deuxième place peut se déchaîner en Italie avec quatre équipes lancées aux trousses de l'AS Rome, qui reçoit l'une d'entre elles, la Sampdoria Gênes, lundi pour la 27e journée.

L'AS Rome reste sur huit nuls en neuf matches, qui ont valu le surnom de "Mister X" à son entraîneur Rudi Garcia, comme la case "match nul" des grilles de loto sportif. Cette incroyable série a coûté le titre à la Roma et pourrait lui faire perdre également la précieuse deuxième place directement qualificative pour la Ligue des champions. Pour conserver ses quatre longueurs d'avance sur Naples et la Lazio Rome, son équipe serait bien inspirée d'interrompre la série lundi (20h00 GMT) contre l'équipe de Samuel Eto'o, qui a marqué son premier but "doriani" la semaine dernière. La Roma doit aussi retrouver son autorité à domicile où elle n'a plus gagné depuis le 30 novembre (4-2 contre l'Inter), hormis une victoire après prolongation en Coupe d'Italie contre Empoli (2-1 a.p.) grâce à un penalty généreux à quelques minutes de la fin... La "Samp", à huit longueurs de la Roma mais à quatre de la troisième place, garde l'espoir de disputer la Ligue des champions, elle qui a disputé la dernière finale format "Coupe des champions" en 1992 avec Gianluca Vialli et Roberto Mancini (1;0 a.p. pour le FC Barcelone). Pour revenir sur la Roma, le Napoli doit passer par Vérone, où les tifosi du Hellas lui sont historiquement très hostiles, des insultes véronaises aux "pauvres" du Mezzogiorno aux banderoles des Napolitains offensant Juliette, l'emblème de la cité. L'équipe de Rafael Benitez joue mieux depuis de nombreuses semaines que la Roma de Garcia, mais peine à tuer ses matches. Elle s'est laissée par exemple rejoindre par l'Inter Milan (2-2) alors qu'elle menait 2-0, ratant une occasion de s'approcher à 2 points. Heureusement, le technicien espagnol peut compter sur un Gonzalo Higuain en forme internationale. Auteur d'un triplé contre le Dynamo Moscou (3-1) jeudi en Europa League, l'Argentin est le leader absolu du Napoli, et le grand avant-centre qui fait défaut à Garcia. A égalité avec Naples, la Lazio Rome, impressionnante contre la Fiorentina (4-0) lors de la précédente journée, se rend confiant au Torino. Cinquième candidat à la Ligue des champions, la Fiorentina aura à coeur de montrer que sa déculottée à Rome n'était qu'un accident de parcours. Elle reçoit l'AC Milan de Filippo Inzaghi, toujours critiqué, qui va se frotter au projet de Vincenzo Montella, l'entraîneur "viola" qui a réussi à donner une vraie identité de jeu à son équipe. Séduisante, la Fiorentina traverse une période clef pour son avenir: elle affronte tous les grands d'Italie sauf Naples en quinze jours. Elle a déjà fait ses preuves en gagnant sur les terrains de l'Inter (1-0) et de la Juventus Turin (2-1 en Coupe d'Italie) avant de craquer, fatiguée, contre la Lazio. Jeudi elle a concédé le nul contre la Roma (1-1) en 8e de finale aller d'Europa League, et s'apprête maintenant à recevoir le Milan. La "Viola" compte sur son phénomène en pleine ascension, l'Égyptien Mohamed Salah, déjà auteur de six buts depuis son arrivée en janvier, toutes compétitions confondues, pour reprendre sa marche victorieuse, avec le rêve de C1 à l'horizon. Programme (heures GMT): Joués samedi: (17h00) Palerme - Juventus Turin (19h45) Cagliari - Empoli Dimanche: (14h00) Atalanta - Udinese Sassuolo - Parme Genoa - Chievo Vérone (17h00) Hellas Vérone - Naples (19h45) Inter Milan - Cesena Lundi: (18h00) Torino - Lazio Rome Fiorentina - AC Milan (20h00) AS Rome - Sampdoria Gênes Classement: Pts J G N P bp bc dif 1. Juventus Turin 61 26 18 7 1 53 14 39 2. AS Rome 50 26 13 11 2 38 19 19 3. Lazio Rome 46 26 14 4 8 47 27 20 4. Naples 46 26 13 7 6 46 33 13 5. Fiorentina 42 26 11 9 6 37 28 9 6. Sampdoria Gênes 42 26 10 12 4 34 28 6 7. Genoa 37 25 9 10 6 37 30 7 8. Inter Milan 36 26 9 9 8 41 34 7 9. Torino 36 26 9 9 8 30 28 2 10. AC Milan 35 26 8 11 7 37 32 5 11. Palerme 35 26 8 11 7 38 39 -1 12. Udinese 31 25 8 7 10 29 34 -5 13. Empoli 29 26 5 14 7 26 28 -2 14. Sassuolo 29 26 6 11 9 29 39 -10 15. Hellas Vérone 29 26 7 8 11 31 46 -15 16. Chievo Vérone 26 26 6 8 12 18 30 -12 17. Atalanta Bergame 24 26 5 9 12 22 37 -15 18. Cagliari 20 26 4 8 14 32 49 -17 19. Cesena 20 26 4 8 14 24 47 -23 20. Parme 9 24 3 3 18 20 47 -27 NDLR: En fin de saison, les équipes sont d'abord départagées en fonction de la différence particulière (bilan des deux confrontations directes entre elles). Parme a été pénalisé d'un point. eba/

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!