26.04.2015 à 22:47

footItalie - 32e journée: la Lazio gâche une occasion, la Juventus chute (PAPIER GENERAL-ACTUALISATION)

Rome, 26 avr 2015 (AFP) - La Lazio Rome, tenue en échec par le Chievo Vérone (1-1), n'a pris qu'un point d'avance sur l'AS Rome à la deuxième place, dimanche lors de la 32e journée du Championnat d'Italie, où la Juventus a perdu au Torino (2-1).

Après des mois de course, la tortue laziale a doublé la Roma, battue samedi chez l'Inter Milan (2-1), mais ne l'a pas semée. Le dépassement a été piloté par Miroslav Klose, meilleur buteur de l'histoire des Coupes du monde (16 buts), sur une magnifique accélération, à 36 ans ! Mais une volée d'Alberto Paloschi a redonné un peu d'espoir à la Roma, qui ne compte qu'un point de retard pour la qualification directe en Ligue des champions. La Lazio peut rester optimiste : elle joue mieux que la Roma depuis quelques mois, reçoit une seconde fois consécutive mercredi -le dernier, Parme- et garde confiance avant le crucial derby de la 37e journée. Elle a aussi retardé un peu le sacre de la Juve, qui n'est toutefois plus qu'à une victoire d'un quatrième titre de rang, qu'elle pourrait conquérir dès mercredi, à domicile contre la Fiorentina. Le Torino n'avait plus remporté le derby de la Mole depuis le 9 avril 1995 (2-1), avec un doublé de Ruggiero Rizzitelli. Cette fois, les héros s'appellent Matteo Darmian et Fabio Quagliarella, buteurs et passeurs alternativement, qui ont répondu à l'ouverture du score d'Andrea Pirlo. L'"Architecte" a marqué au moment où son équipe souffrait le plus, un coup franc direct à sa façon (35). Après avoir manqué cinquante jours de compétition à cause d'une blessure au mollet droit, Pirlo revient bien, en vue de la demi-finale de Ligue des champions contre le Real Madrid. Mais les "Granata" n'ont jamais perdu leur allant et ont égalisé sur un très beau but de leur international Darmian, qui a surpris involontairement toute la défense sur un contrôle trop long, pour battre Gianluigi Buffon de près (45). Puis Quagliarella a donné la victoire au "Toro" sur un centre de près (57), signant la troisième défaite en Serie A de la Juve cette saison. Ce succès historique a été terni par les nombreux incidents entre tifosi. Le bus de la Juve a été caillassé, et dans le stade, neuf personnes ont été légèrement blessées par l'explosion d'un pétard. La course à la Ligue des champions concerne désormais trois équipes pour deux places. Si la Lazio a gaspillé une cartouche, Naples a sauté sur l'occasion pour revenir à deux longueurs de la Roma grâce à sa victoire sur la Sampdoria Gênes (4-2). Et lors de la dernière journée, le Napoli reçoit la Lazio ! Le match a été lancé par deux erreurs, un but contre-son-camp de Raul Albiol (12), déviant malencontreusement un centre d'Eder, et une inexplicable boulette d'Emiliano Viviano, qui a laissé glisser entre ses mains et ses jambes une frappe molle de Manolo Gabbiadini (31). Puis l'idole du stade San Paolo, Gonzalo Higuain, a marqué un "vrai but", servi par une talonnade de Gabbiadini, pour renverser le match en trois minutes (34). Lorenzo Insigne (47), Higuain sur penalty (81) pour le doublé et la réduction du score de Luis Muriel (89) ont éclairé ce match vivant jusqu'au bout. eba/tba/es

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!